skip to content
Date
14 avr. 2015
Tags
Développement par le sport , Actu CIO

Le Mouvement olympique a célébré le sport au service d'un monde meilleur le 6 avril via #sport4betterworld

Afin de démontrer de quelle manière le sport peut contribuer à l'édification d'un monde meilleur, des olympiens, des Fédérations Internationales, des Comités Nationaux Olympiques, des comités d'organisation des Jeux Olympiques et des milliers d'autres personnes à travers le monde se sont joints aux efforts déployés par le Comité International Olympique (CIO) et les Nations Unies (ONU) pour célébrer la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix la semaine dernière.


Des organisations sportives ont participé aux festivités organisées le 6 avril

La deuxième édition de la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix, laquelle reconnaît le rôle du sport comme vecteur de changement social, a reçu un formidable soutien des communautés locales ainsi que des organisations sportives nationales et internationales à travers le monde.

Des pays, de l'Albanie à l'Équateur, du Guatemala à la Somalie, ou encore le Japon et la Jordanie ont soit participé aux activités organisées en prélude au 6 avril soit à celles organisées le jour même. En se servant de démonstrations sportives, d'initiatives pédagogiques, de projets relatifs au développement et à l'édification de la paix, ces activités ont permis de montrer l'impact social positif que peut avoir le sport – amateur ou d'élite – sur le bien-être des individus et des communautés.


Des conférences et des séminaires ont également été organisés au Bangladesh, au Bélarus, au Pakistan, au Portugal, au Mexique et au Maroc pour discuter du rôle crucial du sport dans la société, notamment en tant que facilitateur de dialogue et d'unité et comme vecteur de changement. Pour l'Association des Comités Nationaux Olympiques d'Afrique (ACNOA), la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix a été l'occasion rêvée de souligner le pouvoir du sport pour le développement et la paix, en particulier dans les camps de réfugiés, les zones de conflits et les régions frappées par l'épidémie d'Ébola.

Un chapitre de l'histoire a en outre été écrit le 6 avril avec le lancement par la Fédération internationale de tennis de table (ITTF) de la toute première Journée mondiale du tennis de table et l'organisation de 100 activités dans plus de 50 pays. Le hockey a également apporté sa pierre à l'édifice en mettant en lumière les initiatives d'anciens athlètes et d'athlètes encore en activité à travers le monde, lesquels utilisent leur sport pour combattre des problèmes de santé, assurer la promotion de l'éducation et responsabiliser la population. Le ski, à travers la FIS, a choisi de donner un coup de projecteur sur sa campagne baptisée "Amener les enfants à la neige".

Les olympiens ont donné en retour au sport

Avec l'aide d'olympiens charismatiques, parmi lesquels des membres de sa commission exécutive et son président Thomas Bach, le CIO a mené une campagne de sensibilisation sur la capacité du sport à contribuer à l'édification d'un monde meilleur. À travers les médias sociaux et les plateformes numériques, tels que le site web www.olympic.org/idsdp, des millions de personnes ont regardé, lu et communiqué sur le pouvoir du sport à inspirer et réunir au-delà des différences, afin de créer des "super-héros", ou lutter contre les préjugés et autonomiser les femmes et les jeunes filles.


L'Association mondiale des olympiens a quant à elle fait appel à son réseau d'olympiens, comprenant entre autres, le membre du CIO, S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, et la quadruple olympienne et double médaillée d'or, Pernilla Wiberg, afin de promouvoir l'initiative "Des cartons blancs pour la paix", lancée en soutien à la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix par l'Organisation pour la paix par le sport (Peace and Sport).

La défense de l'impact social positif du sport

Le 15 avril, le président du CIO, Thomas Bach, se joindra au secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, à New York pour prendre la parole lors d'un événement organisé pour marquer la deuxième Journée internationale du sport au service du développement et de la paix. Sous le titre "Une action concertée en faveur du développement durable pour tous par le sport", cet événement célèbrera le rôle du sport comme vecteur universel de changement social et de paix. Il reflétera en outre les progrès accomplis jusqu'ici s'agissant des objectifs du Millénaire pour le développement et sera l'occasion d'inscrire le sport au programme du développement pour l'après 2015.  

Découvrez les nombreuses initiatives ainsi que les nombreux programmes menés par le CIO en faveur du développement et de la paix par le sport

En savoir plus sur le partenariat de longue date qui unit le CIO aux Nations Unies

En savoir plus sur le Bureau des Nations Unies pour le sport au service du développement et de la paix

 

back to top En