skip to content
2019 Getty Images
Tokyo 2020

Le marathon de natation en test dans un décor époustouflant

Trente-cinq nageurs de haut niveau - 22 hommes et 13 femmes - se sont alignés dimanche pour l'épreuve test du marathon de natation de Tokyo 2020, alors que les préparatifs pour les Jeux Olympiques de l'an prochain continuent à s'accélérer. 


Hommes et femmes ont nagé plus de 5 km au parc marin d'Odaiba, soit la moitié de la distance olympique, dans le cadre de la série d'épreuves tests baptisée "À vos marques, prêts, Tokyo". Les résultats n'ont pas été publiés car l'événement sert principalement aux organisateurs à tester les aspects logistiques et opérationnels. Il est à noter toutefois que les concurrents présents comptaient parmi eux une forte proportion de stars japonaises et un certain nombre des plus grands noms de la natation, dont le champion de la distance de Londres 2012, Oussama Mellouli.

Le Tunisien, qui avait aussi remporté la médaille de bronze du 1500 m nage libre dans le bassin olympique de Londres 2012 après avoir remporté l'or quatre ans plus tôt à Beijing, a déclaré aux journalistes locaux que c'était "la course la plus chaude" qu'il avait jamais nagée.

La Fédération Internationale de Natation (FINA) surveille de près les températures dans la capitale japonaise, soulignant que le bien-être des concurrents reste sa priorité absolue. L'heure de départ de l'épreuve masculine, initialement prévue à 10 heures, heure locale, a été avancée à 7 heures, heure à laquelle est prévue l'épreuve féminine.

Getty Images

De plus, le directeur exécutif de la FINA, Cornel Marculescu, a révélé que lui et ses collègues travaillent de concert avec les organisateurs de Tokyo 2020 et d'autres organismes locaux pour surveiller les températures et s'assurer que les plus grands nageurs du monde évoluent l'an prochain  dans les meilleures conditions possibles.

“Sur la base des informations recueillies, nous déciderons de l'heure à laquelle débutera l'épreuve,” a déclaré Cornel Marculescu. “Cela pourrait être 5 heures, 5 h 30, cela pourrait être 6 heures ou 6 h 30 – tout dépendra de la température de l'eau. En travaillant avec une agence spécialisée  comme nous allons le faire ici à Tokyo, nous disposerons des informations exactes pour prendre la bonne décision.”


Le parc marin d'Odaiba, où se dérouleront également les épreuves masculines et féminines de triathlon l'été prochain, est l'un des sites les plus attrayants parmi les 42 choisis pour  accueillir le plus grand spectacle sportif du monde.

Grâce à un système de filtres sous-marins, la FINA est maintenant convaincue que les préoccupations antérieures quant à la qualité de l'eau sont dissipées.

Getty Images

"Ce que nous avons, ce sont des relevés du mois dernier, des relevés quotidiens qui nous donnent des indications très claires sur la qualité de l'eau, qui est bonne ", rapporte à Tokyo David Gerrard, vice-président du comité de médecine sportive de la FINA.

La série d'épreuves tests "À vos marques, prêts, Tokyo" se poursuit cette semaine avec le concours complet en ville, tandis que les meilleurs triathlètes du monde investiront également les rues de la capitale japonaise et que le Country Club de Kasumigaseki, un autre site olympique, sera le théâtre du championnat japonais de golf junior.

back to top En