skip to content
Date
19 août 2014
Tags
Nanjing 2014 , JOJ , Actu CIO

Le judoka Ramin Safaviyeh plein de courage jusqu’à la médaille d’or

Le mardi 19 août, l’Iranien Ramin Safaviyeh a produit une des plus courageuses performances auxquelles on a pu assister durant les compétitions de judo de Nanjing 2014, pour aller gagner la médaille d’or des -100 kg.


Manifestement blessé, il s’est battu face à son adversaire kirghize Rostislav Dashkov durant trois minutes avant de réussir à se mettre en position pour réaliser une prise par l’arrière débouchant sur un solide étranglement lui donnant la victoire par ippon. L’Iranien a ensuite rampé jusqu’au bord du tatami en tenant sa jambe droite et en hurlant de douleur, avant d’être évacué sur une civière. Safaviyeh a ensuite été aidé par ses entraîneurs pour monter sur le podium et se voir remettre sa médaille d’or.

Dashkov a pris la médaille d’argent et l’Allemand Domenik Schonefeldt a remporté son combat face à l’Argentin Gustave Basile pour la médaille de bronze.

Combats entre amies

L’esprit des Jeux Olympiques de la Jeunesse a soufflé sur la catégorie -78 kg femmes, en commençant par le premier match pour le bronze de la journée. L’Espagnole Sara Rodriguez s’est imposée face à la Sud-Africaine Unelle Snyman grâce aux pénalités. A la fin du combat, Rodriguez a étreint son adversaire, puis lui a levé le bras comme pour annoncer une victoire dans un match de boxe !

« J’ai fait ça parce que c’était une façon de reconnaitre que le combat avait été particulièrement serré » a expliqué Rodriguez, « et aussi pour montrer à quelle point elle s’était bien battue. » Sara Rodriguez raconte qu’elle considère Unelle Snyman comme une amie, et qu’elles se sont entraînées de concert, avant de passer du temps ensemble durant ces JOJ.

La bataille entre amies a connu un autre épisode dans cette catégorie de poids quand la Croate Brigita Matic a battu la Bosniaque Aleksandra Samardzic dans le combat pour la médaille d’or. Matic a dit après sa victoire que c’était son premier match à ce niveau face à une amie très proche. « On a appris à bien se connaitre au fil des années » a-t-elle déclaré. « C’est dur de combattre face à quelqu’un avec qui vous êtes très amie, mais c’est de l’or, et c’est un sentiment génial ! »

Le match s’est également joué sur des pénalités, aucune des deux adversaires ne parvenant à prendre clairement l’avantage. « J’avais imaginé que ça se passerait comme ça » a dit Matic, « Je savais qu’aucune de nous deux n’allait s’imposer par ippon. Je me doutais que ça allait être ce genre de combat. »

Samardzic a pris la médaille d’argent, alors que la Vénézuélienne Elvismar Rodriguez a remporté l’autre médaille de bronze pour rejoindre son homonyme espagnol sur le podium.

 

back to top