skip to content
Date
11 févr. 1972
Tags
Sapporo 1972 , Actu CIO , Patinage artistique

Le jeune Nepela sacré champion olympique

Ondrej Nepela a à peine 13 ans lorsqu’il débute sur la glace olympique en 1964 et durant la décennie suivante, il va accumuler une collection de médailles et de titres plutôt impressionnante.


À 15 ans, il termine troisième des Championnats d’Europe de 1966 sur sa glace, à Bratislava, et n’est toujours pas sorti de l’adolescence lorsqu’il progresse jusqu’au titre en 1969. Il enlève alors le premier de cinq titres européens consécutifs.

Si lors de sa deuxième apparition aux Jeux Olympiques d’hiver, en 1968, il ne termine que huitième, lorsque Sapporo s’ouvre, il est au sommet de sa forme après avoir orné sa vitrine d’un premier titre mondial.

Il n’a encore que 21 ans, mais il passe pour un vieux briscard expérimenté, à tel point qu’il semble étonnant qu’il n’ait pas encore remporté de médaille olympique.

Son gros point fort, ce sont les figures imposées et il ne déçoit pas. Les neuf juges lui accordent tous la première place, ce qui lui donne une avance de plus de 50 points sur son principal adversaire, le Français Patrick Péra.

Le programme libre est beaucoup plus ouvert. Cette fois, c’est le patineur soviétique Sergey Chetverukhin qui se montre à son avantage, alors que Nepela est relégué à la quatrième place. Il ne compte cependant que sept points de retard, ce qui lui suffit amplement pour obtenir la médaille d’or.

Ce qui rend cette victoire d’autant plus impressionnante, c’est que Nepela a chuté en essayant de réaliser un saut complexe. Il s’agit de sa première chute en compétition depuis quatre ans, mais elle ne suffit pas à le priver d’un titre olympique amplement mérité.

back to top En