skip to content
2018 Getty Images
PyeongChang 2018

Le Japon s'adjuge le bronze du tournoi féminin de curling

Le "rink" du Japon, skippé par Satsuki Fujisawa, est sorti vainqueur d'un match tendu et incertain, dans la petite finale face aux Britanniques d'Eve Muirhead pour s'imposer 5-3 au terme des 10 manches, samedi sur la glace du centre de curling de Gangneung. Les Japonaises montent sur la troisième marche du podium.

Alors que la finale opposera dimanche 25 février les stars de la République de Corée soutenues par tout un peuple, aux suédoises de Anna Hasselborg, les deux équipes seront accompagnées sur le podium par le Japon.

Samedi à Gangneung, en entrant dans la 10e end de cette "petite finale", le résultat était encore incertain. Les Japonaises menaient 4-3, et Eve Muirhead, la skip britannique, disposait du marteau, la dernière pierre à lancer.

Getty Images

Mais dans un instant extrêmement tendu, Muirhead a mal placé sa pierre, alors qu'elle cherchait à marquer les deux points qui lui auraient donné le bronze comme à Sotchi en 2014. Ce coup manqué a au contraire permis aux Japonaises de marquer un point supplémentaire et d'obtenir la victoire.

La première médaille olympique du Japon en curling

"Je ne peux pas croire que nous avons cette médaille" a réagi Satsuki Fujisawa. "Je suis si fière que nous soyons devenus les premières médaillées du Japon en curling ! Nous sommes une équipe de plus en plus agressive, mais nous désirions trop cette médaille, alors nous avons plus joué en défense que d'habitude. C'est comme ça que nous montons sur le podium".

Getty Images

Eve Muirhead a tenté un dernier coup gagnant : "il était là ! Et c'est pour ça que nous avons essayé. Le curling, ça se joue pour quelques centimètres. Si la pierre avait tourné un autre centimètre, nous aurions la médaille de bronze autour du cou. Je suis vraiment dégoutée. Notre équipe a absolument tout donné. Cela fait trois ans que nous nous battons de toutes nos forces. Mais ça n'était pas notre jour. En tant que skip, c'est difficile de prendre le dernier tir pour gagner. Ça a été un long, long voyage, et malheureusement, il touche à sa fin. Avoir eu précédemment une médaille de bronze et là, rentrer sans rien, c'est très dur".

back to top En