skip to content
Date
27 juil. 2012
Tags
Londres 2012 , Actu CIO , Football

Le Japon et le Brésil montrent la voie - Londres 2012 - Football

Le Japon et le Brésil ont fait les gros titres lors du premier jour de la compétition de football masculin, alors que la nation hôte, la Grande-Bretagne, a inauguré sa campagne par un match nul.

En battant l’Espagne un à zéro à l’issue d’un match du groupe D, le Japon a obtenu un résultat stupéfiant sur la pelouse d’Hampden Park.

Le but de Yuki Otsu inscrit lors de la première période a suffi à battre les champions du monde et d’Europe, qui se sont retrouvés à dix après l’expulsion d’Inigo Martinez cinq minutes avant la mi-temps.

Keigo Higashi, Kensuke Nagai et Hiroshi Kiyotake ont tous failli inscrire un deuxième but pour le Japon – obligeant le gardien de but David De Gea à réaliser une série de cinq arrêts superbes.

Pendant ce temps-là, le Brésil a été inspiré par Oscar pour battre une valeureuse équipe d’Égypte trois buts à deux au Millenium Stadium.

Le milieu de terrain a servi Rafael et Leandro Damiao sur les deux premiers buts du Brésil, avant que Neymar ne porte le score à trois buts à zéro.

Les Égyptiens ont répondu après la pause et les buts de Mohamed Aboutrika et Mohamed Salah leur ont redonné espoir, mais cela n’a pas suffi.

Dans le groupe A, l’équipe d’Uruguay a battu les Émirats Arabes Unis deux buts à un après avoir été menée au score.

Ismaeil Mater, le capitaine des Émirats Arabes Unis, a ouvert la marque à la moitié de la première mi-temps. Mais l’Uruguay a répondu après une faute commise sur Luis Suarez à 22 mètres des buts émiratis. En effet, le milieu de terrain du FC Bologne, Gaston Ramirez, a inscrit un coup-franc qui a permis à son équipe d’égaliser.

Suarez a également été impliqué dans le deuxième but de l’Uruguay, en pénétrant dans la surface après avoir reçu une passe du remplaçant Nicolas Lodeiro, qui a poursuivi son effort et a doublé la mise pour son équipe d’une frappe précise dans le petit filet opposé.

Les joueurs de la Grande-Bretagne a également semblé être sur le chemin de la victoire à Old Trafford après une superbe reprise de volée de Craig Bellamy qui leur a permis de prendre l’avantage plus tôt dans le match contre le Sénégal. Mais les joueurs de Stuart Pearce ont ensuite été dominés et ont fini par encaisser le but de l’égalisation, lorsque Moussa Konate ramena le score à égalité huit minutes avant la fin.

La nation hôte a ensuite tout tenté pour remporter le match et s’est montrée malchanceuse lorsque la tentative de Marvin Sordell a heurté la barre transversale.

Lors du temps additionnel à St James’ Park, le remplaçant Raul Ramirez a vu sa tentative heurter les montants lors de la rencontre entre le Mexique et la Corée du Sud, qui s’est soldée par un score nul et vierge.

L’avant-centre a touché l’extérieur du poteau après avoir été servi par Giovani dos Santos.

La Corée du Sud a dominé une bonne partie de la première mi-temps, avec une frappe dévissée de Nam Taehee à la 19e minute et une demi-volée lointaine de Park Jongwoo, alors que Marco Fabian manquait l’occasion de donner l’avantage au Mexique en envoyant sa tentative au-dessus de la barre transversale à la 69e minute.

Plus tôt, lors du match d’ouverture de la compétition de football masculin, Jerry Bengtson a inscrit un doublé pour le Honduras, qui a cependant dû se contenter d’un match nul deux buts partout contre l’équipe du Maroc, réduite à 10 après l’expulsion de Zakarya Bergdich, alors que la Biélorussie a effectué ses grands débuts lors d’un tournoi majeur depuis son indépendance en remportant un but à zéro le match l’opposant à la Nouvelle-Zélande.

Dmitry Baga, milieu de terrain de l’équipe de Biélorussie, a inscrit l’unique but juste avant la mi-temps suite à une erreur de Michael O’Keeffe.

Dans le groupe B, Pierre Aubameyang a empêché l’équipe suisse, réduite à dix, de remporter la victoire lors du premier match et a permis au Gabon de gagner un point à l’issue d’un match disputé, qui s’est soldé par un score de un but partout.

L’attaquant de Saint-Etienne, à l’issue d’une belle conclusion juste avant la mi-temps, a annulé l’avantage pris plus tôt par Admir Mehmedi, qui avait dû s’y prendre à deux fois pour tirer son pénalty.

back to top