skip to content

Le Japon décroche l’or et le concours d’habileté de hockey sur glace conquiert les cœurs


Le rêve est devenu réalité pour les huit jeunes femmes encore en lice, à la Halle Kristins, pour l’or du concours d’habileté de hockey sur glace.

« C’est probablement l’unique chance que j’aurai de gagner une médaille olympique en hockey sur glace », dit l’Autrichienne Theresa Schafzahl en serrant la récompense qu’elle a reçue pour sa troisième place. « J’espère cependant que l’Autriche jouera un jour aux Jeux Olympiques d’hiver. C’était une expérience de rêve, une superbe opportunité de participer aux Jeux Olympiques. »

L’Australienne Madison Poole, qui a terminé cinquième sur seize, a eu du mal à cacher son enthousiasme à l’idée de se mêler à la lutte pour l’or olympique.

« C’était probablement ma seule chance de gagner la médaille d’or olympique en hockey sur glace, dit-elle. Je remercie tout le monde de m’avoir donné l’occasion d’être là. Nous travaillons tous dans ce sens depuis longtemps, et d’y arriver enfin, c’est extraordinaire. »

Les médaillées du concours d’habileté féminin se donnent l’accolade, tout sourire. Photo : Jed Leicester, YIS/CIO

En décrochant la médaille d’or, Sena Takenaka a offert au Japon son premier titre international en hockey sur glace – hommes et femmes confondus – et elle s’est montrée honorée d’entrer dans l’histoire. La médaille d’argent est revenue à l’Italienne Anita Muraro.

L’Italienne Anita Muraro, médaillée de bronze, fait admirer la précision de son tir. Photo : Jed Leicester, YIS/CIO

Les athlètes du Japon, d’Italie, de République de Corée, d’Autriche, d’Allemagne, de Slovaquie et de Norvège se sont livrées à une démonstration divertissante devant un public qui n’a pas ménagé ses applaudissements lors du passage des femmes dans chacune des six habiletés individuelles au programme.

Seize joueuses du monde entier étaient inscrites dans ce concours d’habileté femmes des JOJ et elles sont passées, en début de semaine, par un concours de qualification destiné à réduire le plateau à huit finalistes. Parmi les habilités figuraient le tour le plus rapide, le tir de précision, la qualité du patinage, le tir le plus rapide et la précision de passe.

La lutte a été acharnée jusqu’à la dernière habileté, le contrôle du palet, avant que Sena Takenaka ne prenne le large et obtienne l’or.

Le concours a été placé d’un bout à l’autre sous le signe de la sportivité. Les filles se sont encouragées mutuellement après chaque exercice et ont ri toute la soirée.

« C’est le groupe de filles le plus génial que j’aie jamais rencontré, dit Madison Poole. Je me suis fait des amies pour la vie. »

Écrit par Alan Adams, YIS/CIO

Alan Adams est reporter au Service d’information des JOJ (Youth Information Service, YIS) de Lillehammer. Basé à Toronto, au Canada, il couvre les actualités sportives depuis le milieu des années 1980, notamment cinq éditions des Jeux Olympiques d’hiver.

back to top En