skip to content
Date
13 août 1932
Tags
Los Angeles 1932

Le Hongrois Piller brille en escrime

La longue et fructueuse collaboration de György Piller avec l’escrime a commencé à l’Académie militaire de Ludovica en Hongrie, où il a associé sa formation militaire à l’entraînement de l’école d’escrime de l’Académie.


Né György Jekelfalussy-Piller en 1899 à Eger, il rejoint Ludovica après avoir décidé d’embrasser la carrière militaire, mais ce qui a débuté comme un loisir sportif va vite se transformer en une passion dévorante.

Après avoir obtenu son diplôme à Ludovica, il devient officier de l’armée et continue à s’intéresser de près à l’escrime en rejoignant l’Institut royal du sport hongrois Toldi Miklos où il devient le protégé de László Borsody, un légendaire maître d’armes.

Sous l’égide de Borsody, Piller devient un véritable escrimeur de niveau mondial, gagnant dix titres hongrois en six ans à peine (six au sabre et quatre au fleuret), tout en participant aux Jeux Olympiques de 1928 à Amsterdam.

Lorsqu’arrivent les Jeux de Los Angeles, Piller a 33 ans et il est le fer de lance de l’équipe hongroise d’escrime.

Il remporte le sabre individuel et par équipes, permettant à la Hongrie de terminer à une respectable troisième place au classement des médailles, derrière l’Italie et les États-Unis.

L’année suivante, Piller poursuivra sur sa lancée, mais dans la sphère hongroise cette fois, en remportant une nouvelle fois la victoire au sabre par équipes lors des Championnats internationaux d’Escrime de 1933 à Budap,est. Ce sera son ultime titre de gloire sur le théâtre de la compétition. La même année il passera de l’autre côté de la barrière et sera nommé entraîneur de l’équipe hongroise, poste qu’il conservera jusqu’au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Lieutenant-colonel dans l’armée hongroise, il sera détenu comme prisonnier de guerre. À l’issue du conflit, il reprendra ses activités d’entraîneur. Il obtiendra au début des années cinquante le titre illustre de maître d’armes et conduira les Hongrois à la médaille d’or du sabre par équipes lors des Jeux Olympiques de 1956 à Melbourne.

Au lieu de rentrer au pays en héros, Piller et son équipe fuiront aux États-Unis, conséquence du soulèvement hongrois qui a lieu la même année sous la forme d’une révolte nationale contre le gouvernement.

Il américanisera son nom en George Piller et en 1958, il sera nommé maître d’armes de l’université de Californie à Berkeley, où sa réussite d’entraîneur se poursuivra.

Piller deviendra aussi le maître d’armes du Pannonia Athletic Club où il aidera plusieurs escrimeurs, notamment Daniel Magay, le maestro Charles Selberg et John McDougall à accumuler les honneurs en escrime.

Il mourra en 1960 à San Francisco, à l’âge de 61 ans.

back to top