skip to content
Getty Images
Date
04 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Gymnastique artistique , Pays-Bas

Le hollandais volant Epke Zonderland laisse derrière lui les mauvais sorts

Après une série de revers sur la route de Rio, le médaillé d’or 2012 à la barre fixe Epke Zonderland est l’outsider dans la course au podium sur cet agrès.

Il était un temps où Epke Zonderland était intouchable à la barre fixe. Les talents défiant la gravité du champion olympique étaient si demandés qu’il a une fois été engagé par un zoo néerlandais pour apprendre à des Orang-Outans comment se déplacer d’un arbre à l’autre dans leur nouvel enclos, dès lors qu’ils avaient perdu leur habilité à se balancer. Mais le champion, qui a enchaîné les titres mondiaux 2013 et 2014 après sa médaille d’or à Londres a semblé avoir perdu sa baraka après une chute à l’entraînement au mois d’août dernier.

Getty Images

Cet accident l’a laissé commotionné, avec une blessure au pouce, ce qui a sans doute contribué à son incapacité à atteindre la finale sur son agrès lors des championnats du monde de Glasgow en octobre 2015. Son absence en finale a permis au japonais Kohei Uchimura de gagner son premier titre à la barre fixe. Un place de 31e n’est pas le genre de préparation qu’aurait souhaité un tel champion à l’issue du dernier évènement majeur en gymnastique artistique avant les Jeux. Et cette maudite chute semble avoir déclenché une une série noire pour Zonderland, puisqu’il s’est à nouveau blessée en préparant son prochain défi olympique.

Getty Images

« En juin, juste avant les championnats des Pays-Bas, je ne suis tordu deux doigts de la main droite. Il y a quelques jours, cela s’est reproduit alors que je m’entraînais sur la barre. Je pensais que j’étais de retour au meilleur niveau, mais maintenant, je dois à nouveau me remettre », a expliqué Zonderland qui n’a réussi à se qualifier pour ces Jeux qu’en avril dernier en participant à la compétition pré-olympique disputée à Rio.

Cela dit, son entraînement, mercredi 3 août dans l’Arène Olympique de Barra, antre des épreuves de gymnastique lui a apporte l’espoir que tout va bien se passer samedi, quand les gymnastes vont jouer leur qualification pour les finales sur les différents agrès. « Là, mon passage s’est bien déroulé. Je pense que si je me repose un peu, je serai en bonne forme pour la compétition » dit le champion âgé de 30 ans. « Bien que ma préparation pour les Jeux n’ait pas été parfaite, j’ai le sentiment que je vais pouvoir me battre pour le podium. Si je prends ma place parmi les huit finalistes, il me restera 10 jours pour me préparer pour la finale ». La finale à la barre fixe a lieu le 16 août.

back to top En