skip to content
Getty Images
PyeongChang 2018

Le hockey sur glace continue de tout balayer sur son passage

Démarrage sur les chapeaux de roues pour le hockey sur glace dans les patinoires de Kwandong et de Gangneung aux Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018... Le Japon, la Corée et la Suisse ont franchi une étape décisive lors des éliminatoires féminins. Chez les hommes, le premier jour de compétition - mercredi 14 février - a été marqué par une série de rebondissements.

Getty Images

Les Jeux de PyeongChang 2018 offrent une occasion unique de découvrir les meilleurs jeunes talents du monde dans l'un des sports d'hiver les plus rapides et les plus époustouflants. 

Les compétitions de hockey sur glace sont toujours spectaculaires. Au fil des années, elles ont été le théâtre de certains des moments les plus illustres des Jeux Olympiques d'hiver. Par sa seule présence aux Jeux de PyeongChang 2018, l'équipe féminine coréenne unifiée est déjà entrée dans l'histoire, témoignant ainsi du pouvoir fédérateur du sport. 

L'équipe a marqué son tout premier but olympique contre le Japon le 14 février grâce à Randi Heeso Griffin. Les spectateurs sont rentrés chez eux, heureux d'avoir pu assister à un événement historique, même si au final le Japon s'est imposé 4 à 1.

Getty Images
Record battu

Toujours chez les femmes, la journée du 13 février n'en a pas moins été passionnante. La triple olympienne Jocelyne Lamoureux-Davidson (USA) a marqué les deux buts les plus rapides de l'histoire olympique, aussi bien dans la compétition féminine que dans la compétition masculine, permettant ainsi aux États-Unis de s'adjuger leur deuxième victoire lors du tour préliminaire. L'Américaine bat un record établi il y a 58 ans.

"Je ne sais pas si je pourrai le faire à nouveau, nous verrons bien", a confié Jocelyne Lamoureux-Davidson. Ses adversaires sont prévenues. Avec six points chacun, les poids lourds que sont les équipes américaine et canadienne s'affrontent aujourd'hui 15 février dans un match qui s'annonce serré. 

Lors de la première rencontre du 13 février, il a fallu à peine 35 secondes au Canada pour venir à bout de la célèbre défense finlandaise. Noora Raty (FIN) avait été exceptionnelle lors du match précédent contre les États-Unis, arrêtant 39 des 42 tirs tentés, mais elle s'est laissé surprendre par le départ rapide des Canadiennes, lesquelles ont marqué à trois autres reprises avant la deuxième pause. "Elles ont été rapides", a conclu Noora Raty. "Je leur tire mon chapeau."

La victoire 2 à 1 de la Suisse face à la Suède a permis à la gardienne de but Florence Schelling (SUI) d'enregistrer la neuvième victoire de sa carrière aux Jeux, un record olympique. Alina Muller (SUI) a quant à elle marqué son sixième but du tournoi, ce qui la met à trois buts du record des Jeux - neuf buts.

Getty Images
Coup de tonnerre dans la compétition masculine 

Alors que la compétition masculine débutait le 14 février, la Slovénie l'a emporté 3 à 2 face aux États-Unis dans une rencontre âprement disputée. Jan Mursak (SLO) a marqué après 38 secondes de jeu dans les prolongations, offrant ainsi la victoire à son équipe. "C'est probablement le but le plus important de ma carrière", a-t-il déclaré.

Getty Images

Le match entre la Slovaquie et l'équipe des athlètes olympiques de Russie (OAR) a également été très serré. Le but de Peter Ceresnak en troisième période a permis à la Slovaquie de s'imposer 3 à 2.

La phase éliminatoire se poursuit jusqu'au 18 février, avec quelques rencontres chocs au programme. Les tournois olympiques masculin et féminin de PyeongChang 2018 atteindront leur apogée la semaine prochaine.

back to top En