skip to content

Le héros argentin de la voile salue ses "rivaux" locaux

IOC/OIS
L’Argentin Santiago Lange, sacré à Rio 2016, estime que Dante Cittadini et Teresa Romairone - les stars de Buenos Aires après leur médaille d’or en voile dans la classe Nacra 15 - le rejoindront bientôt sur la scène des Jeux Olympiques.


Les Argentins Dante Cittadini et Teresa Romairone ont reçu un prix encore plus important qu’une médaille d’or aux Jeux Olympiques de la Jeunesse après avoir remporté la classe multicoque biplace mixte - Nacra 15, samedi à Buenos Aires 2018. Le plus grand navigateur du pays a en effet reconnu qu’il les considérait comme d’authentiques adversaires. « Il est clair qu’ils sont en marche vers les Jeux Olympiques car ils en ont toutes les capacités », a déclaré Santiago Lange, sextuple olympien et médaillé d’or à Rio 2016 dans la classe Nacra 17 avec Cecilia Carranza Saroli. « S’ils y vont et qu’ils nous battent, ce sera un grand honneur et un grand plaisir de perdre contre eux. »

En entendant le jugement de Santiago Lange quelques minutes seulement après son retour à terre, Teresa Romairone n’en croyait presque pas ses oreilles. « C’est incroyable qu’il dise ça », a confié la jeune fille âgée de 18 ans. « Santi et Ceci nous ont tellement aidés. J’aimerais avoir autant de connaissances qu’eux. Ils sont comme des dieux. »

Teresa Romairone et Dante Cittadini ont fait exploser de joie leur armada de supporters sur le Rio de la Plata en conservant leur sang-froid pour terminer dans les neuf premiers, comme requis, lors de la 13e et dernière régate. « J’ai eu un peu peur sur le premier portant car nous sommes partis très prudemment », a indiqué Teresa Romairone. Les Argentins ont cependant montré leur force et leur habileté au près en remontant au sixième rang pour décrocher la médaille d’or devant les Français Titouan Pétard et Kenza Coutard et les Néerlandais Laila van der Meer et Bjarne Bouwer.

CIO/OIS

« Après tant d’efforts, c’est comme si nous avions sauté à l’eau et que le fleuve nous avait embrassés », a indiqué Teresa Romairone. « Puis nous avons commencé à entendre les acclamations. Et Santi et toutes les personnes importantes ont commencé à nous embrasser. »

Santiago Lange n’a aucun doute, cette célébration ne devrait être que la première d’une longue série aux Jeux Olympiques. Le navigateur de 57 ans, qui avait subi l’ablation d’une partie de poumon en raison d’un cancer, quelques mois avant de remporter l’or à Rio 2016, a révélé qu’il essayait de faire un peu plus attention à lui qu’avant, afin de pouvoir affronter les jeunes.

« Je suis en apprentissage », a-t-il indiqué. « J’ai changé de préparateur physique pour prendre un peu plus soin de mon corps, mais je ne suis pas encore très appliqué. Je suis du genre mauvais élève. J’aime profiter de la vie. »

S’il y a d’autres concurrents qui savent certainement comment profiter de la vie, ce sont bien les kitesurfeurs, mais le temps était contre eux samedi après-midi. En raison d’un vent changeant, une seule des deux demi-finales masculines et féminines a pu se dérouler.

L’Allemande Alina Kornelli et le Dominicain Deury Corniel ont encore imposé leur autorité respectivement sur les épreuves féminine et masculine. Les deux kitesurfeurs, qui ont commencé la journée au sommet du classement, ont remporté leur première demi-finale.

Les huit premiers hommes et femmes seront de retour dimanche. La régate commencera à 10 heures du matin, avec un vent favorable de 7 nœuds et des rafales pouvant atteindre 14 nœuds.

Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles arrow right
back to top En