skip to content
2016 Getty Images
Date
05 août 2016
Tags
Actu CIO , Rio 2016 , Football

Le tournoi de football s'ouvre sur une profusion de buts

Première petite surprise des Jeux de Rio, le Brésil de Neymar a démarré en faisant match nul contre l'Afrique du Sud (0-0) jeudi lors d'une journée inaugurale folle en football masculin, avec Corée du Sud-Fidji (8-0) et Nigeria-Japon (5-4), orné d'un quadruplé d’Oghenekaro Etebo.

« Pour nous, le nul est une défaite », a lâché Neymar. La superstar a fait un bon match, avec des frappes et des passes intéressantes, mais sans efficacité, malgré la réduction à dix des Sud-Africains pour la dernière demi-heure avec l’expulsion de Mothobi Mvala sur un 2e carton jaune. « Ca a été un super travail d’équipe », a noté le gardien Itumeleng Khune, un des héros de ce match disputé sur la pelouse du Mané Garricha de Brasilia, avec ses nombreux sauvetages. « Le crédit doit aller à tous les joueurs et à notre staff. Nous l’avons fait pour notre pays. Personne ne nous donnait la moindre chance, nous sommes arrivés en outsiders pour affronter l’équipe hôte, nous avons réussi à jouer en équipe. Et maintenant, nous avons un point ! ».

© Getty Images

Tout reste à faire cependant dans le groupe A puisque Irak et Danemark avaient également fait 0-0 dans le premier match de la journée, toujours à Brasilia.

En soirée, le Nigeria s'est détaché en tête du groupe B: devant le public du stade olympique de Rio, il a battu le Japon dans un match ahurissant (5-4), où il y avait déjà 2-2 au bout d'un quart d'heure, grâce à un quadruplé d’Oghenekaro Etebo (10e, 42e, 51e, 66e), après une ouverture du score d’Umar Sadiq dès la 6e minute.  Les Nigérians d'Obi Mikel n'avaient pourtant atterri à Manaus que quelques heures avant le match !

La Suède et la Colombie s'étaient auparavant séparées sur un 2-2 dans ce même groupe, avec des buts de Teofilo Gutierrez (17e) et de Dorian Pablon (75e, sur penalty) pour l’équipe sud-américaine et de Mikael Ishak (43e) et Astrit Ajdarevic (62e) pour la Suède.

© Getty Images
La Corée du Sud atomise les Fidji

La Corée du Sud a pris les commandes du groupe C en fanfare en atomisant 8-0 les néophytes fidjiens entraînés par l'Australien Frank Farina, qui ont encaissé trois buts entre les 62e et 63e minutes, prémices à un festival coréen, avec quatre buts supplémentaires dans le dernier quart d’heure.

Le choc de ce groupe dont les rencontres se disputent dans le stade Fonte Nova de Salvador , a opposé le Mexique tenant du titre a l’Allemagne. Il  a accouché d'un nul 2-2. Oribe Peralta,  double buteur de la finale victorieuse face au Brésil il y a quatre ans à Londres, a ouvert le score à la 52e. Serge Gnabry a égalisé 6 minutes plus tard, Rhodolfo Pizzaro a redonné l’avantage au Mexique à la 60e, et Matthias Ginter a inscrit l’ultime but à la 78e.

L'autre choc du jour a vu le Portugal dominer l'Argentine 2-0, dans le groupe D. Après un but de Paciência, Pite a doublé le score en profitant d'une erreur du gardien Rulli. « C’est important pour nous. Notre génération cherche à s’améliorer », a déclaré Paciência, « Si nous pouvons gagner comme l’a fait notre équipe nationale à l’UEFA Euro 2016 en France, alors le nom du Portugal serait tout en haut de l’affiche ! ».

© Getty Images

Le Portugal devance à la différence de buts le Honduras, qui a battu l'Algérie 3-2. Le gardien des jeunes Fennecs a vécu une mauvaise soirée : Chaal a fait deux erreurs spectaculaires qui leur ont coûté deux buts, en s'accrochant à sa barre transversale puis en relâchant un ballon anodin.

Festival offensif, Failles défensives et boulettes de gardiens, 32 buts ont été marqués en huit matches, soit une moyenne ébouriffante de quatre buts par rencontre !
back to top En