skip to content
Date
23 mai 1928
Tags
Amsterdam 1928

Le Finlandais Loukola éclipse le grand Nurmi au steeple

Quatre des neuf finalistes du 3 000 m steeplechase venaient de Finlande, ceci est révélateur de l’équilibre des forces dans les courses de fond des Jeux Olympiques de 1928 à Amsterdam.


Menés par le légendaire Paavo Nurmi, les coureurs de fond finlandais en imposèrent à leur arrivée à Amsterdam et on s’attendait à ce qu’ils remportent leur pesant d’or.

À Paris quatre ans plus tôt, Nurmi avait obtenu cinq médailles d’or mais ne put courir le 10 000 m car les officiels finlandais estimèrent qu’il avait pris part à trop d’épreuves.

À Amsterdam, son programme fut limité mais il commença sa campagne en remportant le 10 000 m par un record olympique, huit ans après avoir gagné l’épreuve pour la première fois à Anvers.

Une semaine plus tard, lors des éliminatoires du steeplechase, on s’attendait à ce qu’il l’emporte encore mais une chute spectaculaire fut près de mettre un terme à ses chances. Le Français Lucien Duquesne l’aida à se relever et en reconnaissance, Nurmi mesura son allure le restant de la course pour permettre à Duquesne de se qualifier.

Son coéquipier, Toivo Loukola, pourtant déclaré inapte au service militaire dans l’armée finlandaise en raison de problèmes respiratoires, se qualifia quelque 20 secondes de mieux que Nurmi et s’aligna avec un régiment de bouillants Finlandais.

Bien que Nurmi se maintînt sur l’essentiel du parcours, Loukola mena dès le début de la course et, dans les derniers 800 m, il mit la pression en une foulée qui souvent débutait et finissait sur le même pied.

Son temps de 9 min 21 s ’8 établit un nouveau record du monde, 10 secondes de mieux que Nurmi et Over Andersen qui, en troisième position, vint compléter le trio de médailles finlandaises.

back to top