skip to content
IOC/OIS
Buenos Aires 2018

Le dunk en or de l'artiste argentin Fausto Rega

Les gestes en apesanteur de l'Argentin Fausto Ruesga dans le concours de dunks du basketball disputé lundi 15 octobre à subjugué les juges et les spectateurs entièrement acquis à sa cause. L'agilité de la Française Mathilde Peyregne lui a valu les honneurs dans le concours féminin.



L’Argentin Fausto Ruesga a insisté sur le fait qu’il ne s’inspirait pas de la star du basket-ball américain Dwight Howard, qui avait évolué avec une cape de superman lors de sa mémorable victoire dans le concours de dunks de la NBA All-Star week-end en 2008. Ruesga en a fait de même avec le drapeau argentin dans la compétition de dunks des JOJ de Buenos Aires, où il a bien mérité l’adoration des supporters et des juges grâce à ses performances dans les airs.

"Non, ça a été en grande partie improvisé", a déclaré le basketteurs de18 ans à propos de ses facéties de super-héros. Après tout, Ruesga n’était qu'un jeune enfant, il ya 10 ans, lorsque le professionnel américain Howard s'était fait remarquer de la sorte lors du concours "Slam Dunk" de la National Basketball Association.

"J'avais trois ou quatre idées de dunks avant de disputer ce tournoi, mais j'ai vraiment pensé à la plupart-d'entre eux sur le moment, avec l'aide de mes coéquipiers et nous avons pu réaliser ceux qui heureusement, se sont avérés bons pour la victoire".  Parmi les moments les plus remarquables de la compétition, Ruesga a dunké par-dessus trois de ses coéquipiers, dont Sofia Acevedo médaillée de bronze au concours féminin de tirs disputé plus tôt dans la journée. Les trois étaient alignés face au panier pendant que Ruesga s'est envolé au dessus de leurs têtes.

IOC

L'artiste argentin a également dunké sur un panier de basket en mouvement, et s'est par ailleurs envolé au-dessus d'un jeune spectateur qui a été allongé sur une civière tenue pas deux de ses coéquipiers.

"C’était juste de la créativité - nous avons essayé d’inclure des personnes présentes dans le public. Mes coéquipiers, nous avons vu la civière et avons annoncé :"Deux personnes tiennent la civière. Nous demandons à quelqu'un dans le public de venir lui donner une fonction différente" et, heureusement, ça a bien marché!".

IOC

Fausto  Ruesga a remporté la victoire sur décision des juges à l'issue du tour supplémentaire après que lui et le médaillé d’argent russe Nikita Remizov se soient retrouvés à égalité avec 81 points. L'italien Niccolo Filoni a remporté le bronze.

"Dunker, c'est comme un passe-temps pour moi", a révélé Nikita Remizov, 18 ans. "J'aime m'accrocher au cercle. Ça me booste énormément.  Enfant, j’ai vu comment mon frère faisait, il se pendait souvent au cercle après un panier. Alors peut-être que ça vient de mon enfance.".

IOC

Dans le concours féminin de tirs effectués derrière l'arc de cercle du terrain, ("Shoot-out contest"), la Française Mathilde Peyregne a remporté le premier prix, avec neuf points en 49 secondes et 4 dixièmes, devant la Tchèque Katerina Galickova, qui a marqué  huit points en 43.6. "C'est incroyable, je ne peux pas y croire" s'est exclamée Mathilde Peyregne, 18 ans. "Je me suis spécifiquement entraînée sur mes tirs dans cet objectif. Je suis tellement heureuse d’être ici, c’est fantastique. pas seulement Buenos Aires, mais aussi l’atmosphère et la compétition."

IOC

L'Argentine Sofia Acevedo a déclaré qu'elle avait été plus anxieuse lorsque Ruesga avait dunké au dessus de sa tête, que lors de son propre concours où elle a terminé troisième avec huit points en 41.1. "J'avais peur qu'il me retombe dessus. Nous étions très nerveux tous les trois. Mais l'Argentine n'a pas gagné l'or par hasard."

Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles arrow right
back to top En