skip to content

Le drapeau tricolore flotte sur Les Tuffes après la victoire des biathlètes français en relais mixte individuel

Les biathlètes français ont donné au public local une bonne raison de les applaudir au Centre de Ski Nordique des Tuffes ce dimanche, en remportant avec brio la médaille d'or en relais mixte individuel.


Levant d'une main le drapeau français avec fierté, c'est un Mathieu Garcia (FRA) triomphant qui a franchi le premier la ligne d'arrivée en 42 minutes et 3,5 secondes. L'Italie s'offre la médaille d'argent avec un temps de 42 min et 23,0 s, devant la Suède qui réalise un chronomètre de 42 min et 30,3 s. 

Ces résultats s'inscrivent dans la lignée des excellentes performances réalisées par les athlètes français lors des épreuves individuelles de samedi, au cours desquelles Garcia et Jeanne Richard (FRA) ont décroché respectivement le bronze et l'argent.

"Dès le début, ce fut une course extraordinaire", a déclaré Garcia au sujet de sa performance de dimanche, qui lui a valu la médaille d'or. "Jeanne a été formidable ! Elle a réalisé une deuxième boucle incroyable qui m'a permis de prendre la tête de la course (lors du dernier passage de relais). Je n'ai eu qu'à finir ce qu'elle avait commencé. Je savais que je devais réussir mon tir lors de la dernière boucle, en particulier devant un public français. Ce sont eux qui m'ont aidé à me concentrer."

OIS

Chaque tir réussi des biathlètes français a été accueilli par des acclamations de la foule. Le président du Comité International Olympique, Thomas Bach, a également assisté à la victoire des français et a remis aux champions des pin's en forme de cœur représentant les anneaux olympiques sur la ligne d'arrivée. 

OIS

"Nous sommes extrêmement heureux d'avoir remporté des médailles lors de ces deux dernières journées, et plus encore de les avoir gagnées en France", a déclaré Richard.

OIS

Les épreuves de biathlon des Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver de Lausanne 2020 se sont déroulées en territoire français. C'est la première fois que les JOJ sont organisés dans deux pays.

Le duo italien a également effectué une belle remontée malgré un mauvais départ, marqué par la chute de Linda Zingerle (ITA) à la première montée en ski.

OIS

"Le relais mixte individuel est une épreuve très difficile", a fait remarquer son coéquipier, Marco Barale (ITA). "Ce n'est qu'à l'arrivée que j'ai su que nous étions à la deuxième place. Pendant les séances de tir, je fais abstraction des autres athlètes et de la foule. Je n'entends plus rien. Je suis comme seul au monde."

En raison du format du relais mixte individuel, la première place du classement passe d'une équipe à l'autre à chaque passage de relais. Réussir ses tirs est essentiel pour obtenir un bon résultat, car toute cible ratée est pénalisée par une boucle supplémentaire.

C'est ainsi que l'équipe suédoise, jusqu'alors au coude à coude avec les français, a vu la victoire lui échapper après des performances décevantes lors de la dernière séance de tir. 

OIS

"Cette épreuve était vraiment difficile et très stressante", a déclaré Oscar Andersson (SWE) qui, forcé d'effectuer une boucle de pénalité, a ensuite déployé tous ses efforts pour tenter de rattraper son retard. "Je n'ai pas vraiment senti la pression pendant les séances de tir, mais j'étais peut-être trop nerveux. Ce n'est pas mon meilleur score, mais j'ai tout de même réussi à décrocher une médaille de bronze, donc je suis satisfait."

"Nous ne sommes sans doute pas les favoris, mais nous avons fait du bon boulot aujourd'hui", renchérit sa coéquipière, Sara Andersson (SWE).

back to top En