skip to content
Tokyo 2020

Le doublé japonais en simple en badminton signe le bon déroulement de l'épreuve test de Tokyo 2020

C'était une journée gagnante-gagnante pour les organisateurs alors que l'épreuve test officielle de badminton pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 s'est terminée dimanche avec un double triomphe du pays hôte et un déluge de compliments concernant le merveilleux site qu'est la Musashino Forest Sport Plaza.


Tout Tokyo espère que le 37e Open du Japon de badminton a été une vraie répétition générale pour les Jeux Olympiques de l'année prochaine, alors que les athlètes japonais ont remporté les deux titres en simple devant une foule nationale en liesse.

Les héroïnes nationales Akane Yamaguchi et Nozomi Okuhara ont offert aux spectateurs une finale féminine japonaise des plus divertissantes – Akane Yamaguchi triomphant – avant que le champion en titre Kento Momota ne remporte le titre chez les hommes.

Les joueurs du monde entier ayant en outre complimenté le site, c'était une semaine parfaite pour les organisateurs de Tokyo 2020.

CIO

Du 23 au 28 juillet, des athlètes de haut niveau se sont réunis dans la capitale japonaise dans le but de décrocher l'une des 172 places de qualification en badminton pour les Jeux. Et d'est en ouest, la Musashino Forest Sport Plaza a reçu des critiques élogieuses de la part des plus grands noms de ce sport.

"C'est comme une vraie halle de badminton. C'est un lieu avec lequel on se familiarise facilement, il n'y a pas beaucoup de vent", a déclaré Beiwen Zhang des États-Unis à la Fédération internationale de badminton (BWF). "C'est vraiment bien que les Jeux Olympiques se disputent ici."

Kento Momota aime lui aussi jouer au Japon, et plus particulièrement à la Musashino Forest Sport Plaza. Le jeune homme de 24 ans a mis fin à sa récente série de mauvaises performances et a remporté la victoire dans l'arène pour la deuxième année consécutive.

"Gagner dans ces conditions est bien différent de l'année dernière", a confié Kento Momota à la BWF. "Après ma défaite en Indonésie (au deuxième tour de l'Open d'Indonésie au début du mois), je suis venu bien décidé à l'emporter au Japon. Je n'ai pas brillé dans d'autres tournois, mais j'étais déterminé à ne pas perdre ici à domicile."

CIO

Kento Momota est actuellement troisième au classement mondial BWF en simple masculin. Pour rappel, ce classement servira à attribuer toutes les places de qualification olympique d'ici avril prochain.

La course pour obtenir ces places est déjà intense, le double mixte malaisien Goh Soon Huat et Shevon Jemie Lai ne pensant lui aussi qu'à décrocher son ticket pour les Jeux.


"Les Jeux Olympiques sont plus qu'une compétition pour moi. C'est le rêve de tous les joueurs", a déclaré Goh Soon Huat à la BWF.

Sa partenaire et lui sont actuellement huitièmes au classement mondial mais, avec seulement deux places de qualification disponibles par Comité National Olympique, leur place à Tokyo 2020 n'est pas assurée. Leurs compatriotes Chan Peng Soon et Goh Liu Ying, médaillés d'argent aux Jeux Olympiques de Rio 2016, sont en tête du classement et les Malaisiens Tan Kian Meng et Lai Pei Jing sont juste derrière eux en neuvième position.

Le lieu où les athlètes espèrent tous retourner a pris énormément d'ampleur depuis son ouverture en novembre 2017. Il dispose en effet d'une arène principale de 10 000 places, d'une piscine, d'un gymnase, d'une arène multisportive et de deux salles de fitness ouvertes au public.

CIO

"Compte tenu du formidable palmarès du Japon dans ce sport et de ses récentes victoires, l'ambiance dans la Musashino Forest Sports Plaza sera extraordinaire", a indiqué le président de la BWF, Poul-Erik Høyer.

"Nous avons eu la chance de pouvoir organiser deux épreuves tests sur ce site olympique – la première l'année dernière et la deuxième (officielle) cette semaine à l'occasion de l'Open du Japon – raison pour laquelle nous sommes convaincus que le site accueillera un superbe tournoi."

back to top En