skip to content
Date
24 août 2017
Tags
Olympic Channel , Actualités Olympiques

Le directeur général de l'Olympic Channel, Mark Parkman, revient sur une année couronnée de succès

Recruté pour diriger la nouvelle plateforme multimédia du Comité International Olympique en août 2015, Mark Parkman a développé un plan stratégique de mise en œuvre qui s'est traduit onze mois plus tard par le lancement de la chaîne olympique, dans la foulée de la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques de Rio 2016. Aujourd'hui, pour son premier anniversaire, le directeur général de la chaîne mondiale du CIO revient  sur une première année riche en évènements et couronnée de succès.

Que ressentez-vous à propos de l'Olympic Channel en vous penchant sur l'année écoulée ?

Un des premiers objectifs de l'Olympic Channel est de connecter les jeunes générations et un nouveau public avec le Mouvement olympique. Après notre première année, nous sommes heureux de constater que nous sommes sur la bonne voie. Bien sûr, il y a encore beaucoup de place pour grandir, mais l'Olympic Channel est une plateforme évolutive et nous travaillons assidûment sur de nouvelles fonctionnalités, telles que l'interactivité, afin de continuer à développer notre média pour une audience mondiale.

Olympic Channel Olympic Channel
Quels sont vos plus beaux succès ?

Le lancement en lui-même fut une incroyable réussite. Et si vous regardez d’où nous sommes partis, nous avons fait de gros progrès en un minimum de temps, sur le chemin de la réalisation de nos objectifs. En seulement un an, nous avons créé une plateforme  numérique disponible en onze langues et qui comprend maintenant plus de 6 000 contenus couvrant toutes les disciplines sportives olympiques et 206 pays.

Comment a-t-elle été accueillie jusqu’à présent ?

La façon dont nos partenaires des fédérations nous ont adoptés en tant que plateforme de distribution supplémentaire pour leurs événements est particulièrement réjouissante. Nous avons plus de 500 événements diffusés en "live" au programme en 2017, et le fait que certaines  Fédérations Internationales soient revenues vers nous pour nous en donner encore plus en se basant sur les succès déjà partagés, est un axe de développement très positif.

Un des premiers objectifs de l'Olympic Channel est de connecter les jeunes générations et un nouveau public avec le Mouvement olympique. Après notre première année, nous sommes heureux de constater que nous sommes sur la bonne voie. Mark Parkman Le directeur général de l'Olympic Channel

Nous sommes également très satisfaits des premières études, qui démontrent que les contenus de l'Olympic Channel attirent effectivement un jeune public. Les statistiques nous apprennent que plus de 77 % de ceux qui s'inscrivent à l'Olympic Channel sur nos réseaux sociaux ont moins de 35 ans.

De plus, nos équipes continuent à produire de grands contenus à la fois stimulants et divertissants. Plusieurs de nos séries originales ont été reconnues par l'industrie cinématographique, dont le documentaire primé "The Margaret Lambert Story" qui a été accepté par treize festivals de cinéma et s'est retrouvé en lice pour les Oscars. 

Les Jeux de PyeongChang 2018 approchent. Quelle est la suite pour l'Olympic Channel ?

D'ores et déjà, et pour les six prochains moins, nous avons commencé à présenter le récit de PyeongChang 2018, afin que plus de personnes se familiarisent avec les athlètes et leurs histoires. De l'allumage de la flamme olympique à Olympie en Grèce, à la cérémonie d'ouverture le 9 février 2018, notre programmation continuera à présenter les athlètes et les espoirs olympiques à travers nos programmes originaux, les évènements sportifs en direct, les nouvelles et les contenus sur nos réseaux sociaux, pour proposer un guide complet menant aux Jeux d'hiver.

En fin de compte, quelle est la vidéo à voir absolument sur l'Olympic Channel ?

C'est difficile de n'en choisir qu'une seule ! "Camp to Champs" est un véritable exemple du pouvoir du sport et de l'impact que les olympiens peuvent avoir sur la société.

Je suis également fan de “If Cute Babies Competed in the Olympic Games” qui est une vidéo à la fois légère et drôle. Elle a reçu un fantastique accueil et elle me fait mourir de rire à chaque fois que je la regarde !

back to top En