skip to content
Date
08 oct. 2014
Tags
Actu CIO , Paix

Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU reconnaît la contribution du sport à la promotion des droits humains

Un rapport du Conseil des droits de l’homme de l’ONU prend positivement acte de l’importante  contribution du sport et de l’idéal olympique, ainsi que du travail entrepris par le CIO, à la promotion et au renforcement du respect universel des droits de l’homme et, plus généralement, au développement et à la paix.

Le rapport stipule : ‘Le sport et l’idéal olympique peuvent également servir à faire avancer la cause de la paix, à promouvoir le développement et à combattre toutes les formes de discrimination. Le sport est important pour promouvoir les droits de l’homme partout dans le monde par l’interaction entre les peuples et les races. Il rassemble un grand nombre de personnes autour d’un intérêt,   indépendamment de la race, de la religion et de l’origine. La discrimination pourrait disparaître grâce au sport car le sport enseigne la coopération, la coordination et le respect d’autrui. Dans le sport, les personnes de différentes cultures ont l’occasion d’œuvrer ensemble dans un esprit d’équipe. L’universalité du sport et des idéaux olympiques peut permettre d’éduquer les peuples par rapport aux valeurs de respect, de diversité, de tolérance et d’équité, et être un moyen de combattre toutes les formes de discrimination et de promouvoir une société cohérente’.

Représentant le président Thomas Bach à la 27e Session du Conseil des droits de l’homme au cours de laquelle le rapport a été présenté, Claudia Bokel, présidente de la commission des athlètes du CIO et membre de la commission exécutive, a livré le message du CIO en réponse au rapport.

Le message du CIO confirme la position du CIO selon laquelle davantage doit être fait en faveur de la  protection de l’enfance, de la participation sportive des femmes, des investissements dans l’infrastructure sportive, du développement des athlètes et de l’établissement de codes de conduite pour les organisations sportives. 
 
Le CIO a également parlé de l’importance de solides partenariats entre le mouvement sportif, les gouvernements et les organisations nationales et internationales, et exhorté les gouvernements à investir davantage dans le sport afin que chacun puisse avoir plus largement accès à un sport sûr, intégrateur et adapté, et bénéficier de ses valeurs positives.

Le CIO, lequel s'est vu octroyer le statut d'observateur auprès des Nations Unies en 2009, entretient depuis longtemps de solides relations avec les agences du système onusien, travaillant de pair avec celles-ci au niveau mondial sur de nombreuses initiatives qui utilisent le sport comme vecteur de développement et de paix. Ces liens ont été considérablement renforcés en avril de cette année lorsque le président du CIO, Thomas Bach, et le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, ont signé un accord au siège des Nations Unies à New York visant à relancer la collaboration au plus haut niveau entre les deux organisations.

L’accord signé en avril reconnaît le but du CIO et du Mouvement olympique qui est de contribuer à la construction d'un monde meilleur et pacifique en éduquant la jeunesse par le sport, pratiqué sans discrimination d'aucune sorte. Il appelle également au respect de l’autonomie dans l’organisation du sport.

Tags Actu CIO , Paix
back to top