skip to content
Tokyo 2020
Tokyo 2020

Le Comité International Olympique annonce son projet de déplacer le marathon et la marche à Sapporo


Cette initiative destinée à offrir des conditions plus fraîches pour ces épreuves d'endurance s'inscrit dans le cadre des mesures globales visant à protéger les athlètes, les officiels et les spectateurs pendant les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.


Le Comité International Olympique (CIO) a annoncé aujourd'hui qu'il prévoyait de déplacer les épreuves du marathon et de la marche à Sapporo, la ville qui avait accueilli les Jeux Olympiques d'hiver en 1972. Ce déplacement à Hokkaido, la préfecture la plus septentrionale du Japon, permettra aux athlètes de concourir par des températures nettement moins élevées pendant les Jeux Olympiques. À Sapporo, les températures pendant la période fixée pour les Jeux sont en journée plus fraîches de cinq ou six degrés centigrades qu'à Tokyo, qui se trouve à plus de 800 kilomètres au sud.

Ce projet fait partie d'un large éventail de mesures d'ores et déjà prises par le comité d'organisation de Tokyo 2020 en consultation avec le CIO et les Fédérations Internationales pour atténuer les effets des températures élevées qui pourraient être enregistrées l'été prochain. Le CIO a informé la Fédération mondiale d'athlétisme (World Athletics) des changements proposés.

Cette dernière initiative de la part du CIO et du comité d'organisation de Tokyo 2020  s'ajoute à d'autres mesures de lutte contre la chaleur qui sont déjà planifiées et mises en œuvre sur les recommandations du groupe d'experts de la commission médicale et scientifique du CIO sur les effets néfastes des phénomènes météorologiques (ci-après dénommé le groupe de travail du CIO), lesquelles mesures sont :

- Athlétisme : courses de 5 000 m et de plus longue distance programmées lors des sessions de soirée et non plus de matinée, et heures de départ avancées pour les  marathons et les épreuves de marche.

- Rugby : tous les matches programmés en matinée devraient se terminer avant midi.

- Cyclisme : heure du départ des épreuves de mountain bike retardée à 15 heures.

Le groupe de travail du CIO a identifié les épreuves du marathon et de la marche comme étant les épreuves dans lesquelles les athlètes seraient particulièrement exposés à un stress thermique.

En ce qui concerne la programmation d'autres épreuves et compétitions, le groupe de travail du CIO a conclu précédemment que celle-ci devait être suivie de près mais qu'il n'était peut-être pas nécessaire de la modifier pour le moment, supposant que les mesures de prévention, d'atténuation et de traitement des effets que le groupe de travail a recommandées pour chaque épreuve et chaque groupe concerné (athlètes, main d'œuvre, officiels et spectateurs) sont bien mises en œuvre.

Bon nombre des mesures préconisées ont été mises à l'essai lors d'épreuves tests tenues cet été. Il s'agit notamment de prévoir des zones plus ombragées, des dispositifs de pulvérisation d'eau, un meilleur accès à l'approvisionnement en eau, et plus généralement, de mettre des informations détaillées à la disposition des athlètes  pour les aider dans leur préparation, via la plateforme Athlete365.

Les modalités visant à assurer le déplacement du marathon et de la marche seront discutées avec toutes les parties prenantes concernées, notamment la ville hôte de Tokyo, World Athletics, les Comités Nationaux Olympiques (CNO), les services olympiques de radio-télévision (OBS) et les détenteurs des droits de diffusion. La commission de coordination du CIO pour Tokyo 2020, que préside le membre du CIO John Coates, va consacrer une séance spéciale, lors de sa réunion du 30 octobre au 1er novembre à Tokyo, aux mesures pour lutter contre la chaleur.

Durant cette réunion, la commission de coordination passera également en revue l'enquête menée par le comité d'organisation de Tokyo 2020 auprès des Fédérations Internationales et les avis exprimés par ces dernières sur cet arsenal anti-chaleur. Dans le cadre de son approche centrée sur les athlètes, le comité d'organisation a adressé à chaque Fédération Internationale un questionnaire axé plus particulièrement sur les mesures visant à lutter contre la chaleur, en plus des nombreux autres moyens déployés.

La problématique "chaleur" avait déjà été prise en compte lorsque Tokyo a soumis sa candidature en 2013. Depuis, le CIO et le comité d'organisation ont continué de surveiller la situation. Les mesures proposées aujourd'hui et celles déjà adoptées tiennent compte de l'évolution du contexte, tandis que le CIO continue de mettre la santé et les performances des athlètes au cœur de son processus décisionnel.

Ainsi que le président du CIO, Thomas Bach, l'a confié : "La santé et le bien-être des athlètes restent au cœur de nos préoccupations. Un train de mesures visant à protéger les athlètes a d'ores et déjà été annoncé. Ces nouvelles propositions d'envergure concernant le déplacement du marathon et de la marche témoignent du sérieux avec lequel nous traitons ces préoccupations. Les Jeux Olympiques sont l'événement où les athlètes ont la possibilité de réaliser des performances uniques, et ces mesures sont un moyen de veiller à ce qu'ils bénéficient des conditions requises pour donner le meilleur d'eux-mêmes. Je tiens à remercier World Athletics et nous nous réjouissons de travailler avec cette fédération à la mise en œuvre de ces mesures."

Le président de World Athletics, Sebastian Coe a déclaré : "Nous avons travaillé en étroite collaboration avec le CIO et les organisateurs de Tokyo 2020 sur les conditions météorologiques qui pourraient prévaloir lors des Jeux Olympiques l'an prochain et continuerons à le faire, avec les deux entités, en relation avec la proposition de déplacer à Sapporo les épreuves sur route. Dans toutes les grandes manifestations, il est essentiel de donner aux athlètes les meilleures conditions pour leurs performances dans l'environnement dans lequel ils évoluent, et nous œuvrerons avec les organisateurs pour créer les meilleurs parcours de marathon et de marche pour les Jeux Olympiques de 2020."

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 3,4 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Séquences filmées de qualité professionnelle

http://iocnewsroom.com/

Vidéos

YouTube : www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur Flickr.

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org.

Réseaux sociaux

Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook and YouTube.

back to top En