skip to content
YIS / IOC Jon Buckle
Date
19 févr. 2016
Tags
Lillehammer 2016 , JOJ , Combiné nordique , équipe mixte , Actu CIO

Le collectif russe remporte un combiné nordique mixte fascinant


Le travail d’équipe, c’est tout ce qui comptait vendredi aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver : des athlètes, qui participent d’habitude à des épreuves individuelles, ont en effet disputé le premier concours de combiné nordique mixte tremplin normal/3 x 3,3 km.

Des sauteurs à ski, des combinards et des skieurs de fond de 11 nations ont pris part, ensemble, à ce concours novateur.

Au terme d’une belle prestation en saut à ski et en ski de fond, c’est la Russie qui a triomphé devant la Norvège et l’Allemagne, dans cet ordre. Après plus de 26 minutes de lutte, la Slovénie a raté le podium d’un dixième de seconde.

Sofia Tikhonova, médaillée d’argent du saut à ski féminin, et ses coéquipiers Vitalii Ivanov (combiné nordique), Maksim Sergeev (saut à ski), et Igor Fedotov et Maya Yakunina (ski de fond), ont composé l’équipe victorieuse de Russie.

« Je suis satisfaite de mon saut aujourd’hui, s’est réjoui Tikhonova. Ce concours par équipes est très important et je suis contente d’avoir pu contribuer à notre succès. »

Sofia Tikhonova au-dessus du Stade de saut à ski Lysgårdsbakkene. Jon Buckle (YIS/CIO)

Chaque équipe comportait cinq athlètes des deux sexes et de différentes disciplines : une sauteuse et un sauteur à ski, un spécialiste du combiné nordique, ainsi qu’une skieuse et un skieur de fond.

Après un saut sur le tremplin normal, le spécialiste du combiné nordique et les deux skieurs de fond ont dû se relayer pour effectuer une boucle de 3,3 km chacun.

Tikhonova, Ivanov et Sergeev ont terminé quatrièmes du saut à ski avant que Yakunina – médaillée d’or au 5 km libre féminin – ne fasse grimper son équipe à la deuxième place après la course de ski de fond. Ivanov a ensuite devancé les Slovènes pour s’emparer de la première place, laissant Fedotov franchir la ligne d’arrivée le premier en 26 min 16 s 9.

« Tout s’est passé pour le mieux et j’étais très heureux d’arriver, affirme Fedotov. Maya a fait de l’excellent travail en nous mettant [en bonne position pour] la première place, et les sauteurs à ski ont été bons eux aussi. »

« J’ai fait de mon mieux au début, sur la première grosse montée. J’ai vu qu’il y avait un écart énorme et c’est là que j’ai compris qu’on avait gagné l’or, donc j’ai pu me détendre un peu. »

Son coéquipier Ivanov a ajouté : « J’ai fait tout ce que j’ai pu. Je voulais vraiment faire de mon mieux et j’ai réussi. Tout a été parfait aujourd’hui. Je suis vraiment content de pouvoir ramener cette médaille chez moi. Je tiens à remercier mes coéquipiers pour leur prestation. Cette équipe est importante à mes yeux parce qu’on a tous mis la main à la pâte. On est très heureux de faire partie de cette équipe et de représenter la Russie ici. »

Pourtant sixièmes après le saut à ski, les Norvégiens Anna Odine Stroem, Einar Luraas Oftebro, Martine Engebretsen, Marius Lindvik et Vebjoern Hegdal ont obtenu la médaille d’argent grâce à un parcours idéal en ski de fond, que Hegdal a effectué en 26 min 38 s.

« Je suis super content, c’est génial, sourit le sauteur à ski Lindvik. Vebjoern a réalisé une superbe boucle. Je savais qu’il était bon, mais pas à ce point. »

Vebjoern Hegdal : « Je savais qu’il était bon, mais pas à ce point. » Photo : Jon Buckle (YIS/CIO)

De quatrième, Hegdal a en effet fait passer son équipe à la deuxième place dans le dernier tour de ski de fond. « Je pense que l’équipe l’a poussé [Hegdal], parce que quand tes copains te soutiennent, ça te donne un petit coup de pouce », ajoute Lindvik.

Hegdal, médaillé d’argent au 10 km libre masculin et de bronze au sprint classique, était ravi d’avoir fini la course. « Je voyais bien que nos adversaires étaient crevés dans la longue montée, alors j’ai sauté sur l’occasion, dit-il. J’étais légèrement fatigué hier, donc je ne savais pas trop comment ça allait se passer, mais au final, ça s’est super bien déroulé. C’est génial, c’est vraiment cool de décrocher l’argent par équipes. »

Agnes Reisch, Tim Kopp, Jonathan Siegel, Anna-Maria Dietze et Philipp Unger ont fini troisièmes pour l’Allemagne.

« Je voulais vraiment prendre une médaille pour l’équipe », affirme Kopp, qui a précédemment remporté l’or au combiné nordique (tremplin normal/5 km individuel masculin et l’argent en saut à ski mixte par équipes. « C’est une très bonne équipe, tout le monde s’entend bien et on s’amuse bien. »

Unger, le spécialiste du ski de fond qui a franchi la ligne d’arrivée à seulement 4 dixièmes de la Norvège, mais surtout 1 dixième devant la Slovénie, s’est lui aussi réjoui du résultat. « C’était franchement génial, c’était très intéressant. Je suis tellement content, notre équipe était parfaite et on s’est tous serré les coudes. Cette médaille est ma première grosse médaille, c’est magnifique. »

Écrit par Emma Lupano (YIS/CIO)

Emma Lupano est reporter au Service d’information des JOJ (Youth Information Service, YIS) de Lillehammer. Basée à Milan, Emma a couvert les cinq dernières éditions des Jeux Olympiques, ainsi que les JOJ d’Innsbruck 2012 et de Nanjing 2014. Spécialiste de la Chine, elle travaille depuis quatre ans à Beijing comme journaliste free-lance.

back to top En