skip to content
Date
07 févr. 2006
Tags
Actualités Olympiques , Communiqué de presse

Le CIO tient sa première série de réunions à Turin


La commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) a conclu aujourd’hui deux journées de réunions à Turin, où les XXes Jeux Olympiques d’hiver vont commencer dans moins de trois jours. Pendant ces réunions, la commission exécutive a été informée de l’état des préparatifs pour les prochains Jeux Olympiques, non seulement à Turin, mais aussi à Beijing, Vancouver et Londres, et a pris un certain nombre de décisions concernant les activités des commissions et de l’administration du CIO.
 
Dans le cadre des efforts du CIO visant à diffuser les valeurs olympiques dans le monde entier par le biais du sport, la commission exécutive a décidé de proposer la reconnaissance du Comité National Olympique (CNO) des îles Marshall à la 118e Session du CIO qui se tiendra du 8 au 10 février. En cas de reconnaissance par la Session, les îles Marshall deviendraient le 16e CNO d’Océanie, portant ainsi à 203 le nombre total de CNO reconnus.
 
La commission exécutive a approuvé le rapport d’audit ainsi que les états financiers combinés de l’année 2005, qui seront soumis à la Session du CIO pour approbation finale. Elle a également pris note d’un excédent de revenus de USD 11 millions par rapport aux dépenses de fonds non affectés, confirmant la bonne santé financière du CIO. Enfin, elle a approuvé le budget 2006 du groupe CIO sur la recommandation de la commission des finances.
 
Des décisions ont également été prises en ce qui concerne des demandes en suspens d’un certain nombre de Fédérations Internationales quant à leurs quotas pour les Jeux Olympiques de 2008 à Beijing. Les quotas attribués (voir détails sur www.olympic.org) entraîneront une hausse du nombre d’athlètes féminines aux Jeux de 2008 à Beijing. La commission exécutive a également approuvé le système de qualification pour ces mêmes Jeux.
 
La commission exécutive a entendu le dernier rapport du comité d’organisation des Jeux à Turin (TOROC). Une équipe de trois personnes, comprenant le membre du CIO et superviseur des Jeux, Mario Pescante, le président du TOROC, Valentino Castellani, ainsi que le directeur général du TOROC, Cesare Vaciago, et soutenue par le président et le secrétaire général du CNO italien, Gianni Petrucci et Raffaele Pagnozzi respectivement, a donné une vue d’ensemble de l’état final des préparatifs et des problèmes qui ont été abordés depuis son dernier rapport à la commission exécutive. Le TOROC a également évoqué les mesures qui doivent encore être prises en ces derniers jours de préparation avant le début des Jeux. La commission exécutive a entendu ensuite le rapport du président de la commission de coordination des Jeux de 2006 à Turin, Jean-Claude Killy, qui a exprimé sa confiance dans les organisateurs.
 
Le comité d’organisation des Jeux de 2008 à Beijing (BOCOG), représenté par Wei Wang, vice-président exécutif, et Qing Zhang, directeur des relations internationales, a présenté son rapport à la commission exécutive, lequel couvre plusieurs points, dont les constructions, la préparation des Jeux, les services aux Jeux et la communication. Ce rapport a été suivi de ceux des membres de la commission de coordination des Jeux de 2008 à Beijing Richard Kevan Gosper et Hein Verbruggen, qui ont indiqué qu’il s’agissait là d’un moment clé pour le BOCOG, celui-ci passant de la phase de la planification des Jeux à celle des opérations.
 
Un rapport sur les préparatifs pour les prochains Jeux Olympiques d’hiver à Vancouver en 2010 a été présenté par Gilbert Felli, directeur exécutif du CIO pour les Jeux Olympiques. Ce dernier a informé les membres de la commission exécutive qu’une délégation du CIO s’était rendue sur place au début de l’année pour rencontrer les nouveaux maires de Vancouver et Whistler, et qu’il avait pris note de l’excellent travail accompli dans plusieurs domaines, notamment le marketing.
 
S’agissant des Jeux Olympiques de 2012 à Londres, le président de la commission de coordination du CIO, Denis Oswald, également membre de la commission exécutive, a indiqué que les organisateurs de Londres avaient accompli d’importants progrès durant les premiers mois. Il a confirmé qu’un accord avait été donné concernant les modifications apportées aux plans du Parc olympique aux motifs que ces propositions faisaient sens.
 
back to top En