skip to content
Date
11 déc. 2008
Tags
Actu CIO

Le CIO statue sur trois cas de dopage


Le Comité International Olympique (CIO) a statué aujourd'hui sur trois cas de dopage en suspens survenus lors des Jeux de la XXIXe Olympiade à Beijing et concernant les athlètes suivants :
 
- Vadim Devyatovskiy (Bélarus, athlétisme) – deuxième au lancer du marteau messieurs;
- Ivan Tsikhan (Bélarus, athlétisme) – troisième au lancer du marteau messieurs; et
- Adam Seroczynski (Pologne, canoë-kayak) – quatrième dans l'épreuve masculine du kayak biplace (K2) – 1 000 m.
 
Décision concernant Vadim Devyatovskiy :
 
Le CIO a annoncé que le Bélarussien Vadim Devyatovskiy, athlétisme (lancer du marteau messieurs), avait commis une infraction aux Règles antidopage à l'occasion des Jeux de la XXIXe Olympiade à Beijing.
 
Le 17 août 2008, M. Vadim Devyatovskiy, 31 ans, a été contrôlé positif à la testostérone exogène.
 
Le CIO a pris la décision suivante :
 
L'athlète Vadim Devyatovskiy, Bélarus, athlétisme,
 
- est disqualifié de l'épreuve masculine du lancer du marteau, où il s'est classé deuxième;
 
- se voit retirer sa médaille et son diplôme obtenus dans l'épreuve susmentionnée;
 
- est déclaré non admissible à titre permanent à toutes les futures éditions des Jeux Olympiques, à quelque titre que ce soit.
 
- L'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF) est priée de modifier en conséquence les résultats de l'épreuve susmentionnée et de considérer toute autre mesure relevant de sa compétence.
 
- Le CNO du Bélarus reçoit l'ordre de rendre au CIO, dans les plus brefs délais, la médaille et le diplôme remis à l'athlète pour sa participation à l'épreuve susmentionnée.
 
- Cette décision entre en vigueur immédiatement.
 
La suspension à vie des Jeux Olympiques prononcée dans ce cas a été jugée appropriée au motif qu'il s'agit de la deuxième fois que l'athlète est reconnu coupable d'une violation des Règles antidopage du CIO.
 
 Décision complète (en anglais uniquement)
 
 
Décision concernant Ivan Tsikhan :
 
Le CIO a également statué sur le cas du Bélarussien Ivan Tsikhan, athlétisme (lancer du marteau messieurs), qui a commis une infraction aux Règles antidopage à l'occasion des Jeux de la XXIXe Olympiade à Beijing.
 
Le 17 août 2008, M. Ivan Tsikhan, 32 ans, a été contrôlé positif à la testostérone exogène.
 
Le CIO a pris la décision suivante :
 
L'athlète Ivan Tsikhan, Bélarus, athlétisme,
 
- est disqualifié de l'épreuve masculine du lancer du marteau, où il s'est classé troisième;
 
- se voit retirer sa médaille et son diplôme obtenus dans l'épreuve susmentionnée.
 
- L'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF) est priée de modifier en conséquence les résultats de l'épreuve susmentionnée et de considérer toute autre mesure relevant de sa compétence.
 
- Le CNO du Bélarus reçoit l'ordre de rendre au CIO, dans les plus brefs délais, la médaille et le diplôme remis à l'athlète pour sa participation à l'épreuve susmentionnée.
 
- Cette décision entre en vigueur immédiatement.
 
 Décision complète (en anglais uniquement)
 
 
Décision concernant Adam Seroczynski :
 
Enfin, le CIO a statué sur le cas du Polonais Adam Seroczynski, canoë-kayak, qui a commis une infraction aux Règles antidopage à l'occasion des Jeux de la XXIXe Olympiade à Beijing.
 
Le 22 août 2008, M. Adam Seroczynski, 34 ans, a été contrôlé positif au clenbutérol.
 
Le CIO a pris la décision suivante :
 
L'athlète Adam Seroczynski, Pologne, canoë-kayak,
 
- est disqualifié de l'épreuve masculine du kayak biplace (K2) – 1 000 m, où il s'est classé quatrième;
 
- se voit retirer son diplôme obtenu dans l'épreuve susmentionnée.
 
- La Fédération internationale de canoë (ICF) est priée de modifier en conséquence les résultats de l'épreuve susmentionnée et de considérer toute autre mesure relevant de sa compétence.
 
- Le CNO de Pologne reçoit l'ordre de rendre au CIO, dans les plus brefs délais, le diplôme remis à l'athlète pour sa participation à l'épreuve susmentionnée.
 
- Cette décision entre en vigueur immédiatement.
 
Par ailleurs, l'équipage polonais du kayak biplace (K2), composé d'Adam Seroczynski et Mariusz Kujawski, est lui aussi disqualifié. Cette disqualification est une conséquence directe, conformément au règlement applicable, de la violation des Règles antidopage commise par Adam Seroczynski, et ce en dépit du fait que Mariusz Kujawski n'ait pas été reconnu coupable d'une infraction aux Règles antidopage. Compte tenu de ce qui précède, le CIO a pris la décision suivante :
 
L'équipage composé d'Adam Seroczynski et Mariusz Kujawski
 
- est disqualifié de l'épreuve masculine du kayak biplace (K2) – 1 000 m, où il s'est classé quatrième;
 
- se voit retirer ses diplômes obtenus dans l'épreuve susmentionnée;
 
- Le CNO de Pologne reçoit l'ordre d'informer les membres de l'équipage en conséquence et de rendre au CIO, dans les plus brefs délais, les diplômes remis aux athlètes pour leur participation à l'épreuve susmentionnée.
 
- Cette décision entre en vigueur immédiatement.
 
 Décision complète (en anglais uniquement)
 
4 770 contrôles de dopage ont été effectués à Beijing dans le cadre du plus vaste programme jamais mené à l'occasion d'une édition des Jeux Olympiques. 3 801 prélèvements d'urine et 969 prélèvements sanguins ont été réalisés. Parmi les prélèvements d'urine, 817 ont été effectués pour dépister l'EPO, et parmi les prélèvements sanguins, 471 pour dépister l'hormone de croissance humaine (hGH). Les tests ont été réalisés entre le 27 juillet et le 24 août 2008, soit sur une période de 29 jours. Les athlètes qualifiés pour les Jeux Olympiques de Beijing ont été contrôlés par l'Agence Mondiale Antidopage et le comité d'organisation des Jeux (BOCOG) sous l'autorité du CIO. En règle générale, les cinq premiers au classement plus deux autres concurrents choisis au hasard ont été contrôlés.
###
 
Pour de plus amples renseignements, veuillez prendre contact avec le département de la communication du CIO, tél : +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org
Tags Actu CIO
back to top