skip to content
UK Sport
Date
06 déc. 2018
Tags
Actualités Olympiques, Actualités du CIO
Actualités du CIO

Le CIO soutient fermement le Partenariat international contre la corruption dans le sport (IPACS)

Le Comité International Olympique (CIO), d'autres organisations sportives internationales, plus d'une centaine de ministres et d'experts du monde entier se sont réunis aujourd'hui à Londres (Royaume-Uni) pour réaffirmer leur engagement à lutter contre la corruption dans le  sport.

Les délégués à la réunion du Partenariat international contre la corruption dans le sport (IPACS) ont abordé certains sujets critiques, notamment la façon de gérer les conflits d'intérêts lors de l'attribution de grands événements sportifs afin de garantir l'équité et la transparence du processus. Ils ont également discuté des outils de prévention de la corruption liés à la passation des marchés lors d'événements sportifs et de la manière dont les contrats relatifs à l'infrastructure sont attribués, ainsi que de la mise en œuvre des principes de bonne gouvernance comme facteur clé permettant de réduire la corruption dans les organisations sportives.

À l'occasion de cet événement important, le président du CIO, Thomas Bach, a déclaré : "Le CIO reste engagé dans la lutte contre la corruption dans le sport à tous les niveaux. L'intégrité assure la crédibilité, et la corruption menace la crédibilité même des organisations sportives et des compétitions. Nous savons que nous ne pouvons gagner ce combat seuls, et que nous avons besoin de l'appui des gouvernements sur le terrain de la législation anti-corruption et de l'application de la loi. C'est là tout l'intérêt de compter sur l'IPACS, un partenariat très concret qui a la capacité de se mobiliser rapidement et d'offrir des solutions efficaces sur des sujets urgents. L'appui de haut niveau que l'IPACS a reçu aujourd'hui est inestimable et consolidera encore nos efforts conjoints."

UK Sport

Le membre du CIO Pierre-Olivier Beckers-Vieujant, qui représentait l'organisation olympique lors de cette réunion, a relevé ce qui suit : “Nous savons bien que les règles de bonne gouvernance ne nous mettent pas à elles seules à l'abri de la corruption. Aucune organisation dans ce monde n'est à l'abri à cet égard. C'est une réalité que les activités criminelles touchent tous les secteurs de la société : la politique, les affaires et aussi le sport. Notre défi est d'agir rapidement et efficacement en cas d'inconduite.”

Consulter le discours complet de Pierre-Olivier Beckers-Vieujant ici.

Jeremy Wright, secrétaire d'État au numérique, à la culture, aux médias et au sport du gouvernement britannique a indiqué pour sa part : “Nous sommes fiers de soutenir le Partenariat international contre la corruption dans le sport, et l'événement d'aujourd'hui est une nouvelle étape importante dans la lutte continue pour éliminer la  corruption dans le sport. Tout amateur de sport et tout athlète devraient pouvoir être certains que les procédures d'adjudication des contrats sont équitables, que les événements sont attribués aux meilleures candidatures et que les normes de gouvernance les plus élevées sont respectées. Notre stratégie baptisée "Sporting Future" énonce un engagement à lutter contre la corruption dans le sport et à travailler aux côtés de nos partenaires internationaux et de l'organe UK Sport, et nous sommes heureux de constater que des progrès significatifs sont réalisés grâce à l'IPACS.”

La prochaine réunion de l'IPACS aura lieu d'ici à la fin du premier semestre 2019 avec pour but d'explorer de nouveaux secteurs d'intervention potentiels pour le Partenariat et de rendre compte des progrès réalisés depuis la réunion de haut niveau de 2018.

UK Sport

Consulter le communiqué de presse officiel ici.

À propos de l'IPACS :

Le Partenariat international contre la corruption dans le sport (IPACS) a été lancé lors du Forum international pour l'intégrité du sport (IFSI) en février 2017 suite à un appel lancé par les dirigeants présents lors du Sommet anticorruption de Londres en 2016 pour une réponse coordonnée à la corruption dans le sport. Il s'agit d'une plateforme multipartite dont la mission est "de rassembler les organisations sportives internationales, les gouvernements, les organisations intergouvernementales et d'autres partenaires concernés afin de renforcer et soutenir les efforts visant à en finir avec la corruption et à promouvoir une culture de bonne gouvernance dans le sport et autour du sport." Pour rappel, le groupe fondateur de l'IPACS est composé du CIO, du gouvernement du Royaume Uni, de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), du Conseil de l'Europe et de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

back to top En