skip to content
Date
13 avr. 2016
Tags
Actu CIO

Le CIO signe un protocole sur la durabilité avec l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature


Le Comité International Olympique (CIO) a signé aujourd'hui un accord de coopération avec l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) afin de soutenir les villes candidates à l'organisation des Jeux Olympiques de 2024 pour toutes les questions de durabilité et de conservation en lien avec leurs projets.

L'accord s'inscrit dans le droit fil du train de réformes de l'Agenda olympique 2020, la feuille de route stratégique du CIO pour l'avenir du Mouvement olympique, laquelle met l'accent sur l'importance d'intégrer la durabilité dans tous les aspects des Jeux Olympiques et encourage les partenariats stratégiques avec des organisations reconnues à l'échelle mondiale afin d'augmenter l'impact des programmes lancés.

Ainsi que l'a déclaré le président du CIO, Thomas Bach : "La durabilité est l’un des piliers clés des réformes préconisées par l’Agenda olympique 2020. L’UICN est l’organisation numéro un mondial dans ce domaine et nous apprécions son expertise technique, laquelle va permettre d’aider les villes à offrir des Jeux Olympiques durables. Ainsi la biodiversité et la conservation feront intégralement partie de l’héritage des Jeux Olympiques."

En vertu de cet accord de collaboration, l'UICN apportera son aide au CIO afin de passer en revue les conditions environnementales, la conservation de la biodiversité et les plans de restauration des quatre villes candidates à l'organisation des Jeux Olympiques de 2024 : Los Angeles (États-Unis), Rome (Italie), Budapest (Hongrie), et Paris (France)*. Les deux organisations travailleront également de concert pour soutenir l'intégration de ces sujets dans le cadre stratégique du CIO pour la durabilité et l'héritage. Plus grande organisation mondiale en matière de conservation, l'UICN peut s'appuyer sur les connaissances de plus de 15 000 experts du domaine.

Inger Andersen, directrice générale de l'UICN, également membre de la commission de la durabilité et de l'héritage du CIO, a pour sa part commenté : "Ce nouvel accord reconnaît le rôle important que la nature joue dans la mise en œuvre des objectifs de développement durable, ainsi que dans la promotion du sport et des modes de vie sains. L'UICN est ravie de profiter de cette occasion pour identifier les questions de conservation et les domaines clés en termes de biodiversité dans les projets présentés par les villes candidates 2024. Veiller à ce que les futures éditions des Jeux Olympiques contribuent de manière positive à la conservation est dans l'intérêt des deux organisations ainsi que des habitants et des visiteurs des villes hôtes."

En novembre dernier, le CIO a organisé une série d'ateliers à Lausanne auxquels l'UICN a été conviée pour partager avec les villes candidates 2024 ses connaissances techniques et discuter des différents outils de conservation et des meilleures pratiques.

L'UICN est une union composée d'organisations issues des gouvernements et de la société civile. Elle exploite l'expérience, les ressources et la portée de ses 1 300 organisations membres. L'UICN est l'autorité mondiale en charge de la nature et des mesures nécessaires pour la préserver. En savoir plus sur l'UICN.

*Les villes sont citées dans l'ordre du tirage au sort.

Tags Actu CIO
back to top En