skip to content

Le CIO se félicite du renforcement de l'étroite collaboration avec les Nations Unies

Le Comité International Olympique (CIO) se félicite de l'initiative prise par le nouveau secrétaire général des Nations Unies (ONU), António Guterres, visant à renforcer encore davantage l'excellente coopération qui existe d'ores et déjà entre les deux organisations. Le secrétaire général des Nations Unies avait en effet proposé cette consolidation des liens à l'occasion de sa réunion avec le président du CIO, Thomas Bach, en janvier 2017.

Au cours de cette rencontre, les deux dirigeants avaient par ailleurs décidé d'instaurer un "partenariat direct" entre l'ONU et le CIO.  Dans le cadre de ce partenariat renforcé, l'ONU aura directement accès au savoir-faire et à l'expertise du CIO, de ses 206 Comités Nationaux Olympiques et des Fédérations Internationales. Il s'agit d'une approche plus rationnelle visant à éviter les travaux menés en parallèle. Conséquence directe de cette approche, le secrétaire général des Nations Unies a décidé de fermer le bureau des Nations Unies pour le sport au service du développement et de la paix (UNOSDP).

Ainsi que l'a déclaré Thomas Bach, président du CIO : "Nous sommes très enthousiastes quant au formidable potentiel de ce partenariat direct avec les Nations Unies et nous tenons à remercier le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, pour son initiative. Cette collaboration permettra de renforcer encore davantage la place du sport dans la société et lui permettra aussi de remplir pleinement son rôle de "partenaire important du développement durable", tel qu'il est décrit dans les objectifs de développement durable (ODD) fixés par les Nations Unies.  Ce partenariat direct s'inscrit dans le droit fil de la résolution de l'ONU qui 'appuie l'indépendance et l'autonomie du sport ainsi que la mission du CIO en tant que chef de file du Mouvement olympique'."

back to top En