skip to content
IOC
Lutte contre le dopage

Le CIO sanctionne trois athlètes russes dans le cadre des conclusions de la commission Oswald

Le Comité International Olympique (CIO) a publié aujourd'hui de nouvelles conclusions des auditions de la commission Oswald qui ont lieu actuellement dans le cadre des analyses et enquêtes médico-légales concernant Sotchi 2014. Deux fondeuses russes, Yulia CHEKALEVA et Anastasia DOTSENKO, et une biathlète russe, Olga ZAYTSEVA, ont été sanctionnées.

D'autres auditions concernant d'autres athlètes auront lieu dans les semaines qui viennent.

À la date d'aujourd'hui, les cas ouverts par la commission disciplinaire sur la base des résultats des réanalyses sont au nombre de 36. 26 ont parmi ces cas ont déjà été entendus et un cas été classé. Certaines investigations étant encore en cours (notamment l'analyse médico-légale des flacons), on ne peut exclure la découverte éventuelle de nouveaux éléments qui justifieraient l'ouverture de nouveaux dossiers.

La commission disciplinaire du CIO, composée pour ces quatre cas de Denis Oswald (président), Juan Antonio Samaranch et Tony Estanguet, a décidé ce qui suit :

Yulia CHEKALEVA, Anastasia DOTSENKO et Olga ZAYTSEVA sont reconnues coupables d'infraction aux règles antidopage en vertu de l'article 2 des Règles antidopage du CIO applicables aux XXIIes Jeux Olympiques d'hiver en 2014 à Sotchi et sont disqualifiées des épreuves auxquelles elles ont participé. Par ailleurs, les trois athlètes sont déclarées non admissibles à recevoir une accréditation, à quelque titre que ce soit, pour toutes les éditions des Jeux de l'Olympiade et des Jeux Olympiques d'hiver suivant les Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi 2014.

L'exposé des faits et la motivation de ces décisions seront communiqués ultérieurement.

La commission disciplinaire, placée sous la présidence du membre du CIO Denis Oswald, est chargée d'enquêter sur les délits de dopage présumés commis individuellement par des athlètes russes. Par conséquent, tous les échantillons prélevés sur des athlètes russes ayant participé aux Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi 2014, que le CIO avait à sa disposition, ont été réanalysés. Cette réanalyse avait un double objectif – d'une part, réexaminer les échantillons pour prouver qu'il y a eu dopage, et d'autre part, déterminer si les échantillons eux-mêmes ou les flacons ont été manipulés ou falsifiés.

Étant donné la nature et la complexité des cas, ce vaste processus, approfondi et très long, a pris plusieurs mois et a nécessité la coopération de plusieurs experts scientifiques externes qui ont dû élaborer une méthodologie solide au plan juridique pour tous les cas relevant de la compétence de la commission disciplinaire. La procédure régulière doit être suivie et les nouvelles analyses sont toujours en cours.

Suite à la publication du rapport McLaren en juillet 2016, le CIO a montré dès le début sa détermination à protéger les athlètes intègres en créant immédiatement la commission disciplinaire et la commission d'enquête. Le CIO a pris cette mesure supplémentaire car M. McLaren n'avait pas le pouvoir d'établir des cas d'infraction aux règles antidopage à l'encontre d'athlètes individuels.

La commission Oswald a annoncé que toutes les auditions des athlètes en activité pouvant se qualifier pour les Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 seraient terminées sous peu. Conformément au Code mondial antidopage, la confidentialité doit être respectée dans l'intérêt des athlètes concernés. Ce travail a pour objectif de veiller à ce que les Fédérations Internationales (FI) disposent des outils nécessaires afin de protéger les compétitions en vue des qualifications. Les résultats des auditions seront communiqués dès que possible à l'issue de chaque audition individuelle. Cette démarche permettra aux FI de donner immédiatement suite à leurs propres auditions disciplinaires et d'écarter dès que possible les athlètes concernés du processus de qualification.

La décision relative à la participation des athlètes russes aux Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 sera prise par la commission exécutive du CIO en décembre sur la base des conclusions de la commission d'enquête présidée par Samuel Schmid, ancien président de la Confédération suisse.

Veuillez cliquer ici pour obtenir plus d'informations sur la commission disciplinaire et la commission d'enquête du CIO ainsi que sur les analyses et enquêtes médico-légales concernant Sotchi 2014.

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s'engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l'équivalent de 3,4 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l'équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Séquences filmées de qualité professionnelle :
www.iocnewsroom.com

Vidéos
YouTube: www.youtube.com/iocmedia

Photos
Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement, consultez ces photos sur Flickr
Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org

Réseaux sociaux
Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook et YouTube.

back to top En