skip to content
Date
26 août 2004
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

Le CIO sanctionne Olena Olefirenko et Zoltan Kovacs


Le Comité International Olympique (CIO) a annoncé aujourd'hui que la rameuse ukrainienne Olena Olefirenko et l'haltérophile hongrois Zoltan Kovacs avaient commis une infraction aux Règles antidopage lors des Jeux de la XXVIIIe Olympiade à Athènes.




Olena Olefirenko, 26 ans , a été contrôlée positive le 22 août à l'Éthamivan, un stimulant interdit, après avoir remporté la troisième place de l'épreuve féminine du quatre de couple en aviron. Au cours de son audience, la commission disciplinaire a relevé que dans le registre officiel de contrôle rempli par l'athlète au moment du prélèvement, l'un des médicaments déclarés par l'athlète, l'Instenon, contient la substance interdite, l'Ethamivan, trouvée dans ses urines. La délégation a déclaré que les médicaments étaient donnés à l'athlète par le médecin d'équipe Ganna Gryshchenko. S'agissant de la disqualification de l'épreuve à laquelle l'athlète a participé,le CIO applique le principe de responsabilité objective.




Le quatre de couple féminin n'est pas une épreuve d'un sport d'équipe, tel que défini dans les Règles antidopage du CIO. L'article 10.1 de ces Règles stipule : “Dans les sports qui ne sont pas des sports d'équipe, mais où les équipes sont récompensées, la disqualification ou toute autre mesure disciplinaire imposée à l'équipe quand un ou plusieurs membres de cette équipe commettent une infraction aux règles antidopage, correspondront aux règles en vigueur de la Fédération Internationale compétente." Conformément à l'article 11 du règlement antidopage de la FISA, s'il s'avère qu'un membre d'équipage a commis une violation des règles antidopage au cours d'une compétition, l'ensemble de l'équipage sera disqualifié de ladite compétition.




Après avoir entendu le rapport de la commission disciplinaire, la commission exécutive du CIO a pris ce matin la décision suivante :




- en raison du résultat anormal constaté à la suite de l'analyse des urines de Mlle Olena Olefirenko, l'équipage ukrainien (quatre de couple féminin finale A) est disqualifié de l'épreuve du quatre de couple féminin, dans laquelle il s'était placé troisième (Olena Olefirenko, Olena Morozova, Tetyana Kolesnikova et Yana Dementyeva);

- toutes les médailles de bronze et les diplômes seront retirés aux athlètes susmentionnées;

- la Fédération Internationale des Sociétés d'Aviron (FISA) est priée de modifier en conséquence les résultats de l'épreuve susmentionnée et de considérer toute autre mesure relevant de sa compétence;

- le Comité Olympique Ukrainien reçoit l'ordre de rendre au CIO, dans les plus brefs délais, les médailles et diplômes remis aux athlètes en relation avec l'épreuve susmentionnée;

- la Fédération Internationale des Sociétés d'Aviron devra envisager de prendre d'éventuelles mesures à l'encontre de Mme Ganna Gryshchenko;

- le Comité Olympique Ukrainien devra envisager de prendre d'éventuelles mesures à l'encontre de Mme Ganna Gryshchenko;

- le CIO se réserve le droit d'ouvrir une nouvelle procédure interne en ce qui concerne la participation de Mme Ganna Gryshchenko aux Jeux Olympiques de 2006 ou 2008; et

- cette décision entrera en vigueur immédiatement.



Zoltan Kovacs, 27 ans, a refusé le 23 août de fournir un échantillon d'urine après avoir concouru dans l'épreuve masculine d'haltérophilie, catégorie 105kg, dont il s'est retiré pour cause de blessure. Conformément à l'article 2.3 des Règles antidopage du CIO applicables aux Jeux Olympiques à Athènes en 2004, "le refus de se soumettre ou le fait de se soustraire sans justification valable à un prélèvement d’échantillons après notification" constitue une violation des règles antidopage.




Après avoir entendu le rapport de la commission disciplinaire, la commission exécutive du CIO a pris la décision suivante:




Zoltan Kovacs :




- est disqualifié de l'épreuve masculine d'haltérophilie, catégorie 105kg;

- est exclu des Jeux de la XXVIIIe Olympiade à Athènes en 2004; et

- se voit retirer sa carte d'identité et d'accréditation olympique.

- La Fédération internationale d'haltérophilie (IWF) est priée de modifier en conséquence les résultats de l'épreuve susmentionnée et de considérer toute autre mesure relevant de sa compétence.

- Cette décision entrera en vigueur immédiatement.




En vertu des Règles antidopage du CIO applicables aux Jeux à Athènes, des contrôles sont effectués sous les auspices du CIO du 30 juillet au 29 août 2004. Durant cette période, le CIO fait procéder à des contrôles avant et après les épreuves. Après chaque épreuve, le CIO fait subir systématiquement un contrôle aux quatre premiers plus deux athlètes choisis au hasard.




À ce jour, 2302 contrôles ont été réalisés sur les 3000 tests que le CIO prévoit de mener durant toute la période des Jeux.
back to top