skip to content
Date
22 août 2004
Tags
Actu CIO

Le CIO sanctionne l'haltérophile Leonidas Sampanis contrôlé positif


Le Comité International Olympique (CIO) a annoncé aujourd'hui que l'haltérophile grec Leonidas Sampanis avait été exclu des Jeux de la XXVIIIe Olympiade à Athènes à la suite d'un contrôle de dopage positif.

 

M. Sampanis, 32 ans, a été contrôlé positif à la testostérone le 16 août, à l'issue de l'épreuve masculine d'haltérophilie dans la catégorie 62kg où il avait remporté la médaille de bronze. L'examen de l'échantillon a révélé que le rapport constaté entre les taux de testostérone et d'épitestostérone, supérieur à 12 dans l'analyse d'urine de M. Sampanis (la limite autorisée étant 6), résultait de l'introduction de testostérone exogène. Conformément à la règle de responsabilité objective applicable à tous les athlètes durant la période des Jeux, la commission exécutive du CIO a pris la décision suivante:

 

L'athlète Leonidas Sampanis :

 

-          est disqualifié de l'épreuve masculine d'haltérophilie dans la catégorie 62kg dans laquelle il avait terminé troisième;

-          se voit retirer sa médaille et son diplôme;

-          est exclu des Jeux de la XXVIIIe Olympiade à Athènes en 2004; et

-          se voit retirer sa carte d'identité et d'accréditation olympique.

-          La Fédération internationale d'haltérophilie (IWF) est priée de modifier en conséquence les résultats de l'épreuve susmentionnée et de considérer toute autre mesure relevant de sa compétence.

-          Le Comité Olympique Hellénique a reçu l'ordre de rendre au CIO, dans les plus brefs délais, la médaille et le diplôme remis à l'athlète en relation avec l'épreuve susmentionnée.

-          Cette décision entrera en vigueur immédiatement.

 

En vertu des Règles antidopage du CIO applicables aux Jeux à Athènes, des contrôles sont effectués sous les auspices du CIO du 30 juillet au 29 août 2004. Durant cette période, le CIO fait procéder à des contrôles avant et après les épreuves. Après chaque épreuve, le CIO fait subir systématiquement un contrôle aux quatre premiers plus deux athlètes choisis au hasard. 

 
À ce jour, 1601 contrôles ont été réalisés sur les 3000 tests que le CIO prévoit de mener durant toute la période des Jeux. 
Tags Actu CIO
back to top