skip to content
Date
29 août 2004
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

Le CIO sanctionne Adrian Annus pour violation des règles antidopage


 

Le Comité International Olympique (CIO) a annoncé aujourd'hui que le lanceur du marteau hongrois Adrian Annus avait été exclu des Jeux de la XXVIIIe Olympiade à Athènes pour violation des règles antidopage du CIO par "le refus ou le fait de se soustraire sans justification valable à un prélèvement d’échantillons après notification".

 

Durant la période des Jeux, Adrian Annus a subi deux contrôles, un avant la compétition et un après avoir terminé premier dans la finale messieurs du lancer du marteau le 22 août. Ces deux contrôles étaient négatifs. Toutefois, le CIO avait des raisons de demander un autre contrôle de dopage pour lequel il a dû rechercher l'athlète, tout d'abord à Athènes, puis en Hongrie, le notifiant finalement le 27 août d'un contrôle de dopage auquel il ne s'est pas présenté. C'est son refus qui a constitué la violation et donc son exclusion des Jeux Olympiques (voir ci-dessous). Par la suite, l'analyse des deux échantillons d'urine fournis durant la période des Jeux a révélé qu'ils provenaient de deux athlètes différents, indiquant ainsi une éventuelle falsification. Cela constitue une violation présumée des règles antidopage ("la falsification ou la tentative de falsification de tout élément du processus de prélèvement ou d’analyse des échantillons"), violation que le CIO a décidé d'examiner de plus près.

 

Après avoir entendu le rapport de la commission disciplinaire, la commission exécutive du CIO a pris la décision suivante :

 

Adrian Annus :

-          conformément aux articles 2.3 et 9.1 des Règles, est disqualifié de l'épreuve du lancer du marteau masculin, dans laquelle il avait terminé premier;

 

-          est exclu des Jeux de la XXVIIIe Olympiade en 2004;

 

-          se voit retirer sa carte d'identité et d'accréditation olympique;

 

-          L'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF) est priée de modifier en conséquence les résultats de l'épreuve susmentionnée.

 

-          Le Comité Olympique Hongrois a reçu l'ordre de rendre au CIO, dans les plus brefs délais, la médaille d'or et le diplôme remis à l'athlète en relation avec l'épreuve susmentionnée.

 

-          La procédure disciplinaire se poursuivra pour violation présumée des Règles antidopage, conformément à l'article 2.5 des Règles (("la falsification ou la tentative de falsification de tout élément du processus de prélèvement ou d’analyse des échantillons").

 

-          Cette décision entrera en vigueur immédiatement.
back to top