skip to content
Actualités du CIO

Le CIO s'associe à la campagne #OcéansPropres lancée par ONU Environnement


Le Comité International Olympique (CIO) s'associe aujourd'hui à la campagne #OcéansPropres lancée par ONU Environnement et appelle l'ensemble du monde sportif ainsi que le Mouvement olympique à se joindre à cet effort.

La campagne #OcéansPropres, lancée en janvier 2017, a pour ambition de sensibiliser davantage à la question des déchets marins au niveau mondial et de mettre en œuvre des mesures visant à combler les lacunes dans la gestion des déchets.

Sept grandes organisations sportives, des Comités Nationaux Olympiques d'Europe et d'Océanie et trois sponsors participeront aux efforts déployés par le CIO pour aborder cette problématique mondiale.

Ainsi que l'a déclaré S.A.S. le Prince Souverain Albert II, président de la commission de la durabilité et de l'héritage du CIO : "Le CIO intègre la durabilité dans ses opérations quotidiennes et joue un rôle proactif de leadership pour inciter les parties prenantes olympiques et l'ensemble de la communauté sportive à mettre en œuvre les meilleures pratiques en termes de durabilité. Se mobiliser en faveur du programme #OcéansPropres d'ONU Environnement est un autre exemple important de la manière dont le CIO applique sa stratégie en matière de durabilité."

Erik Solheim, directeur exécutif d'ONU Environnement et également membre de la commission de la durabilité et de l'héritage du CIO, a pour sa part commenté : "Il s'agit là du plus grand engagement jamais pris par le sport pour lutter contre la pollution plastique. L'engagement du CIO en faveur de la campagne #OcéansPropres sensibilisera la population et les consciences quant à l'utilisation des déchets plastiques dans le sport. Nous sommes ravis de constater les actions prises par un aussi grand nombre d'organisations sportives et de sponsors à cet égard."

Le CIO a d'ores et déjà commencé à réduire les déchets dans ses locaux et au Musée Olympique, et s'efforce de promouvoir une utilisation responsable des matériaux lors des événements qu'il va organiser en collaboration avec ses fournisseurs d'ici 2020.

À l'avenir, le CIO prévoit, aux côtés de ses partenaires, de fournir des dossiers d'information, d'organiser des ateliers pour la communauté sportive et de proposer davantage de solutions novatrices. Avec l'aide du financement de la Solidarité Olympique, des campagnes de nettoyage des côtes et des programmes éducatifs ont déjà commencé en Océanie, une région qui comprend 17 pays, lesquels constatent chaque jour l'impact des déchets dans les océans.

Les parties prenantes du CIO se sont déjà engagées à prendre des mesures pour réduire leur impact sur l'environnement, mais ont aujourd'hui décidé de s'associer au mouvement #OcéansPropres aux côtés du CIO en lançant les actions suivantes :  

  • World Sailing s'engage à mettre en œuvre une stratégie ambitieuse en matière de réduction des déchets pour tous ses événements d'ici 2019 et à lancer un programme éducatif destiné à environ 70 millions de navigateurs.

  • L'Union internationale de triathlon (ITU) œuvrera de concert avec les comités d'organisation locaux, ses fédérations nationales affiliées, ses partenaires et le CIO afin de sensibiliser à la question des déchets marins.

  • L'Association internationale de surf (ISA) élira un partenaire de durabilité d'ici la fin 2018 afin de mettre en œuvre un plan d'ici 2019 pour utiliser, réutiliser et recycler les plastiques lors des Championnats du monde ISA, et élargir son offre de supports pédagogiques en matière de durabilité.

  • La Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) réduit les déchets plastiques, encourage le recyclage dans ses locaux et propose des possibilités de formation en recyclage lors de camps nationaux et pour la jeunesse.

  • Outre son partenariat avec ONU Environnement en faveur de la qualité de l'air, l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF) s'est engagée à prendre des mesures pour réduire les déchets plastiques lors des prochains événements de l'IAAF et encourager ses fédérations membres à en faire autant.

  • La Fédération internationale de golf (IGF) travaille de concert avec les organes dirigeants, les associations nationales et les entités locales pour adopter une approche plus responsable dans l'utilisation des ressources à travers la Fondation GEO. 

  • World Rugby a entrepris une série d'actions en faveur de la réutilisation et du recyclage et mettra en place de nouvelles mesures avec un accent placé sur la réduction des déchets plastiques.

  • Les Comités Nationaux Olympiques du monde entier s'associeront au mouvement #OcéansPropres en prenant leurs propres engagements, tels que l'Espagne et l'Allemagne qui réduisent les déchets et s'emploient à sensibiliser au niveau national.

Bon nombre de partenaires TOP du CIO contribuent à réduire les déchets marins. Parmi ceux-ci, citons :

  • Le groupe Coca-Cola a annoncé sa stratégie pour un "monde sans déchets" en janvier 2018 avec des objectifs ambitieux pour lutter contre ce qu'il reconnaît être un problème majeur et grandissant dans le monde d'aujourd'hui. L'un de ces objectifs consiste à collecter et recycler une bouteille ou une canette pour chaque bouteille ou canette vendue d'ici 2030 – peu importe le lieu d'où elle provient. Le groupe s'est par ailleurs engagé à fabriquer des bouteilles avec en moyenne 50 % de matériaux recyclés d'ici 2030. Tous les emballages en plastique PET, aluminium et verre de Coca-Cola sont recyclables et le groupe continue à viser un objectif de 100 % d'emballages recyclables.

  • Dow Chemical estime que les déchets, y compris les déchets plastiques, n'ont pas leur place dans les océans. Partant, le groupe œuvre de concert avec ses partenaires clés pour effectuer la transition vers une planète et une société durables. Le groupe Dow Chemical est un membre fondateur de l'Alliance pour des mers sans déchets (Trash Free Seas Alliance), laquelle cherche des solutions pour empêcher que les déchets ne polluent les voies navigables et les océans. Dow Chemical a lancé des programmes en partenariat avec Ocean Conservancy et encourage la transition vers une économie circulaire en collaboration avec la Fondation Ellen MacArthur. Dow soutient également la Déclaration commune pour des solutions au problème des déchets marins adoptée par l'industrie plastique mondiale, laquelle compte quelque 355 projets (prévus, en cours ou réalisés) à travers le monde. Dow s'est récemment associé à Closed Loop Ocean, une initiative conçue pour financer des solutions pour la gestion des déchets et le recyclage en Asie du Sud-Est, avec un accent mis plus particulièrement sur les investissements visant à améliorer la collecte, le tri et le recyclage.

  • L'entreprise Procter & Gamble a fait de grands progrès pour atteindre ses objectifs de 2020, à savoir réduire les emballages (l'entreprise en utilise déjà 14 % de moins et se rapproche des 20 % de réduction), augmenter le recours à des matériaux recyclés (34 kilotonnes de matériaux recyclés utilisées l'année passée et bientôt 52 kilotonnes par an), et augmenter la recyclabilité de ses emballages (désormais recyclables à 86 %). Procter & Gamble s'est également associée à différents partenaires : Closed Loop Fund, The Recycling Partnership, Material Recovery For the Future initiative et l'Alliance pour des mers sans déchets. L'entreprise travaillera également en étroite coopération avec le Mouvement olympique pour concevoir des solutions afin de promouvoir et mettre en œuvre le recyclage à l'échelon mondial. Elle s'est par ailleurs engagée, d'ici 2030, à des emballages entièrement recyclables et à ce qu'aucun déchet plastique P&G ne pollue les océans.

En savoir plus sur la stratégie du CIO en matière de durabilité, sur la campagne #OcéansPropres et sur la Journée mondiale de l'environnement.

###

À propos du Comité International Olympique :
Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s'engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l'équivalent de 3,4 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

À propos d'ONU Environnement :
ONU Environnement est le premier porte-parole de l'environnement au niveau mondial. L'organisation a un rôle de chef de file et encourage les partenariats pour protéger l'environnement en inspirant, informant et permettant aux pays et aux peuples d'améliorer leur qualité de vie sans compromettre celle des générations futures. ONU Environnement travaille partout dans le monde de concert avec les gouvernements, des partenaires issus du secteur privé et de la société civile ainsi que d'autres entités onusiennes et des organisations internationales.
Pour de plus amples informations, rendez-vous sur www.unenvironment.org

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l'équipe des relations médias du CIO au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org. Pour prendre contact avec ONU Environnement, adressez-vous à Keith Weller, Chef, ONU Environnement News et Media, à l'adresse suivante : keith.weller@un.org.

Séquences filmées de qualité professionnelle :
IOC Newsroom : http://iocnewsroom.com/

Vidéos
YouTube : www.youtube.com/olympics

Photos
Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement, consultez ces photos sur Flickr
Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org

Réseaux sociaux
Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook et YouTube.

back to top En