skip to content

Le CIO réaffirme le rôle essentiel du sport dans les efforts de relance post-COVID-19 à l'occasion de la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix

IOC reaffirms vital role of sport in COVID-19 recovery efforts as it marks International Day of Sport for Development and Peace IOC/Kishimoto
Alors que le monde entier célèbre aujourd'hui, 6 avril, la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix, le Comité International Olympique (CIO) rappelle le rôle primordial que joue le sport dans le cadre des efforts de relance mondiale post-COVID-19.

"Le sport est prêt à contribuer à la construction d'une société plus centrée sur l'humain et plus inclusive", a déclaré le président du CIO, Thomas Bach. "Cette crise a montré on ne peut plus clairement que le sport était un outil peu coûteux, mais à l'impact puissant, au service des plans de relance de tous les pays."

Le sport pour mieux reconstruire

La pandémie de COVID-19 a mis en avant l'importance du sport et de l'activité physique pour aider les pays, les communautés et les populations à traverser cette période difficile en restant en forme tant sur les plans physique que mental, afin de faire preuve en définitive d'une plus grande résilience.

En décembre 2020, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté par consensus la résolution intitulée "Le sport, facteur de développement durable", laquelle appelait les États membres à inclure le sport et l'activité physique dans leurs plans de relance post-COVID-19. Cet appel a été repris par les ministres des Sports des 27 pays membres de l'Union européenne.

Ainsi que l'a rappelé le président Thomas Bach : "Le sport et l'activité physique contribuent directement à la santé physique et mentale, ainsi qu'à la lutte contre les maladies transmissibles et non transmissibles. Le sport revêt une importance considérable sur le plan social en étant le ciment qui unit les communautés entre elles. Il joue également un rôle majeur au niveau économique en créant des emplois et en générant une activité commerciale." Et de conclure : "En bref, le sport contribue à la sortie de crise sur les plans sanitaire, social et économique."

Thomas Bach, CIO IOC
Un appel à plus de solidarité

Pour les Nations unies, la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix est l'occasion de reconnaître l'action du sport en faveur de la résilience et de la relance post-pandémie. Dans le cadre de sa campagne #OnlyTogether (#Ensemble), l'ONU a célébré cette journée en insistant sur la nécessité d'un accès juste et équitable aux vaccins contre la COVID-19, afin que le monde puisse à nouveau connaître la joie de faire du sport ensemble.

Soutenant cette initiative, le CIO a pour sa part signé la "Déclaration sur l'équité en matière de vaccins" de l'Organisation mondiale de la Santé et encouragé les Comités Nationaux Olympiques à en faire autant.

"Nous continuons tous à apprendre, jour après jour, mais j'espère sincèrement que la première leçon que nous aurons tous tirée de cette crise est que nous avons besoin de plus de solidarité. Plus de solidarité au sein des sociétés et plus de solidarité entre les sociétés", a confié le président Thomas Bach. Et d'ajouter : "La solidarité est l'essence même des Jeux Olympiques, lesquels unissent le monde dans toute sa diversité."

Dans un esprit de solidarité, le CIO a continué à apporter son soutien non seulement aux athlètes réfugiés qui s'entraînent pour faire partie de l'équipe olympique des réfugiés pour Tokyo 2020, mais aussi à l'ensemble de la communauté des réfugiés grâce au travail de l'Olympic Refuge Foundation. La Fondation a déjà aidé plus de 200 000 jeunes déplacés et leurs communautés d'accueil, avec pour objectif de porter ce nombre à un million de personnes d'ici 2024.

IOC/Richard Juilliart
Tokyo 2020 : la lumière au bout du tunnel

À moins de quatre mois des Jeux Olympiques reportés de Tokyo 2020, le CIO continue également à travailler en étroite coopération avec toutes les parties prenantes afin que les Jeux de cette année envoient un puissant message d'espoir en cette période difficile et sans précédent.

"Nous travaillons à plein régime avec nos amis et partenaires japonais pour faire des Jeux reportés de Tokyo 2020 un magnifique exemple de solidarité", a déclaré le président du CIO. "De concert avec le gouvernement japonais, le comité d'organisation et bien d'autres parties prenantes, nous nous préparons à accueillir les 206 Comités Nationaux Olympiques dans un environnement sûr à Tokyo, afin d'envoyer un message d'espoir et de résilience à toute l'humanité. La flamme olympique pourrait ainsi être la lumière au bout du tunnel obscur dans lequel nous nous trouvons actuellement."

En 2013, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 6 avril Journée internationale du sport au service du développement et de la paix, établissant ainsi un lien historique avec la date d'ouverture des premiers Jeux Olympiques de l'ère moderne en 1896, dont nous fêtons cette année le 125e anniversaire. Depuis 2014, cette journée est célébrée chaque année. La Journée internationale du sport au service du développement et de la paix est la célébration annuelle du pouvoir du sport comme vecteur de changement social, de développement communautaire, de paix et de compréhension.

back to top En