skip to content
Date
25 juin 2019
Tags
Actualités Olympiques, Actualités du CIO
Actualités du CIO

Le CIO publie son rapport annuel 2018 et ses états financiers

Le Comité International Olympique (CIO) a publié aujourd’hui son rapport annuel 2018 ainsi que ses états financiers après leur approbation par les membres lors de la 134e Session du CIO à Lausanne.

Le "Rapport annuel du CIO 2018 : Crédibilité, durabilité, jeunesse", qui en est désormais à sa cinquième édition, est le résultat direct de la Recommandation 29 de l’Agenda olympique 2020 - Accroître la transparence. Le rapport décrit non seulement les activités menées par le CIO durant l’année, mais contient également les états financiers vérifiés pour 2018, qui incluent l’indemnisation des membres. Dans un souci de transparence totale, les états financiers sont préparés et vérifiés conformément aux normes comptables IFRS (Normes internationales d'informations financières), même si le CIO n'est pas légalement tenu de respecter ces normes les plus élevées.

Les temps forts de 2018 incluent les Jeux Olympiques de PyeongChang, durant lesquels les athlètes ont réalisé quelques performances absolument stupéfiantes et qui ont été suivis par plus d’un quart de la population mondiale. Par ailleurs, la cérémonie d’ouverture, où les athlètes du pays hôte ont défilé sous un seul drapeau avec leurs voisins de la République populaire démocratique de Corée, a incarné le véritable esprit de l’Olympisme et a montré ce qui peut être réalisé lorsque nous mettons nos différences de côté et que nous nous réunissons dans des conditions de compétition saines.

Ont suivi les Jeux Olympiques de la Jeunesse d’été à Buenos Aires. Cet événement, où la parité hommes-femmes a été presque atteinte, s’est déroulé essentiellement dans un cadre urbain et a attiré environ un million de spectateurs, dont bon nombre de jeunes. Parallèlement, le CIO a organisé le premier Forum "Olympisme en action", lequel a réuni 2 000 participants qui ont débattu de questions essentielles pour le Mouvement olympique, notamment de l’avenir des Jeux et de l’intégrité du sport.

Tout au long de l’année, le CIO a continué de s’engager auprès des athlètes en lançant de nouvelles initiatives axées sur ces derniers, afin de les aider sur l’aire de compétition et en dehors. Parmi ces initiatives essentielles, citons l’adoption de la Déclaration sur les droits et responsabilités des athlètes, élaborée par et pour les athlètes suite à une consultation mondiale. De gros efforts ont également été déployés pour examiner la procédure de candidature avec l’adoption de l’Agenda olympique 2020/la nouvelle norme, une série de mesures visant à repenser le mode de livraison des Jeux et à aider les villes hôtes à organiser un événement qui soit plus flexible, plus durable et plus abordable. Par ailleurs, le CIO a poursuivi son engagement en faveur de l’égalité des sexes : Les Jeux de PyeongChang 2018 comptaient 41,3 pour cent d’athlètes féminines, un record aux Jeux d’hiver, tandis que les femmes représentaient 42,7 pour cent des membres des commissions du CIO, soit une hausse de 98 pour cent depuis 2013 – un chiffre qui a encore augmenté en 2019. Le CIO continue de s’engager auprès des organisations de la société civile, notamment les Nations Unies, dans le cadre de sa vision qui est de créer un monde meilleur grâce au sport. Enfin, toutes ces activités reposent sur un engagement sans faille en faveur de la durabilité et de la bonne gouvernance.

Alors qu’il célèbre son 125e anniversaire, le CIO continue d’être en position de force et de stabilité, laquelle se reflète également dans la confiance durable de nos partenaires et parties prenantes. Le président du CIO, Thomas Bach, a écrit dans le rapport : “Dans cet esprit olympique, et forts de la dynamique engagée au cours de l’année écoulée, nous pouvons envisager l’avenir avec confiance et optimisme”.

Le rapport annuel du CIO 2018 est disponible en ligne.

back to top En