skip to content
PyeongChang 2018 Getty Images
Actualités du CIO

Le CIO promet de poursuivre sur l'élan insufflé à PyeongChang

Le premier jour de réunion de la commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) s'est achevé par un exposé sur le succès des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018.

La discussion a commencé par quelques réflexions sur le moment historique marqué par les délégations de la République démocratique de Corée et de la République de Corée défilant ensemble comme une seule et même équipe à la cérémonie d'ouverture de PyeongChang.

Comme le président Thomas Bach l'a souligné dans un récent article d'opinion : "Ces moments d'espoir sont rares dans notre monde de plus en plus polarisé. En effet, il y a quelques mois encore, l'escalade des tensions politiques était vive et il y avait même un risque d'affrontement militaire dans la péninsule coréenne. C'est à cette grave situation de crise, ponctuée de tirs de missiles, d'essais nucléaires et de discours belliqueux, que le monde et les Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 faisaient face à l'automne 2017. Pour expliquer le relâchement de ces tensions, il convient de considérer le rôle des Jeux Olympiques dans cette évolution positive. "

PyeongChang 2018 Getty Images

Le CIO reste absolument déterminé à poursuivre sur cet élan, au-delà des Jeux Olympiques d'hiver de  PyeongChang 2018. Son département des relations avec les Comités Nationaux Olympiques est en train d'élaborer un plan visant à aider le CNO de la République populaire démocratique de Corée à identifier le niveau sportif approprié pour ses athlètes, ainsi qu'à fournir assistance et équipement aux entraîneurs.

Le CIO travaille déjà avec diverses parties prenantes pour apporter son soutien. Il a notamment contribué à l'envoi d'une équipe de douze athlètes nord-coréens aux Championnats du monde de tennis de table qui ont lieu actuellement en Suède.

Executive Board Lausanne IOC/Greg Martin

Le comité d'organisation de PyeongChang (POCOG) a annoncé un budget équilibré de 2,4 milliards d'USD, lequel comprend 400 millions d'USD de dépenses supplémentaires qui ne relèvent normalement pas du budget d'un comité d'organisation. En raison du succès du programme de marketing et de génération de revenus mené par le POCOG, les Jeux de PyeongChang 2018 ont pu se réaliser dans les limites du budget de 2 milliards de dollars initialement prévu à l'époque de la candidature. Le président du POCOG, Lee Hee-beom, a même auparavant évoqué la possibilité d'un excédent budgétaire une fois que les comptes seraient définitivement et officiellement bouclés.

Les Jeux de PyeongChang 2018 ont également établi des records en termes de participation, avec un nombre sans précédent de Comités Nationaux Olympiques (CNO) présents et de concurrentes en lice. Ce sont 91 CNO, plus la délégation des athlètes olympiques de Russie, qui ont pris part aux compétitions. Six CNO concouraient pour la première fois. Les Jeux ont rassemblé plus de 2 930 athlètes, dont 42 % environ étaient des femmes. 268 athlètes, représentant 60 CNO, ont bénéficié de bourses de la Solidarité Olympique.

PyeongChang 2018 Getty Images

Les performances de tous ces athlètes ont été suivies par plus du quart de la population mondiale. Les Jeux de PyeongChang ont aussi été les Jeux Olympiques d'hiver les plus regardés sur les plateformes numériques – une hausse de 124 % par rapport à Sotchi et de 870 % par rapport à Vancouver. PyeongChang a également enregistré le volume de couverture le plus important de l'histoire des Jeux Olympiques d'hiver, soit 38 % de plus que Sotchi.

L'organisation des Jeux à PyeongChang a permis d'accélérer le développement de la province du Gangwon, comme en témoignent le village olympique et le village des médias intégralement vendus comme logements résidentiels. Qui plus est, neuf sites seront maintenant transformés en centres sportifs polyvalents et en installations de tourisme et de loisirs, aidant ainsi PyeongChang à concrétiser sa vision, à savoir devenir un centre de sports d'hiver.

PyeongChang 2018 Getty Images

Dans le droit fil de l'Agenda olympique 2020, lequel vise à inscrire les Jeux dans les plans de développement à long terme d'une région, PyeongChang dispose désormais d'une liaison ferroviaire à grande vitesse qui relie en moins de deux heures la région de montagne d'Alpensia et la zone côtière de Gangneung à Séoul. En outre, la compagnie Korea Electro Power Corporation va continuer à utiliser 150 véhicules électriques et 15 véhicules fonctionnant à l'hydrogène.

Près de 2 000 jeunes gens originaires de 83 pays où la pratique des sports d'hiver est peu répandue ont pris part au programme "Rêves" et sept millions ont participé à un programme éducatif qui leur a permis de découvrir les valeurs olympiques.

Le soutien des partenaires mondiaux TOP a été essentiel à la tenue des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018, d'une part grâce au financement apporté au comité d'organisation et à chaque CNO et, d'autre part, par la mise à disposition d'un large éventail de produits, de technologie et de services indispensables, ainsi qu'à travers les campagnes de marketing lancées au niveau mondial.

back to top En