skip to content
Date
07 févr. 2010
Tags
Actu CIO , Lutte contre le dopage

Le CIO prend des mesures contre le dopage

Réunie à Vancouver à quelques jours de l'ouverture des Jeux Olympiques d'hiver de 2010, la commission exécutive (CE) du Comité International Olympique a ouvert dimanche une procédure disciplinaire à l'encontre d'une concurrente des Jeux de 2004 à Athènes.


La procédure concerne la sprinteuse américaine Crystal Cox, suspendue pour quatre ans le 29 janvier dernier par l'Agence américaine de lutte contre le dopage après avoir admis qu'elle avait pris des substances améliorant les performances de 2001 à 2004. Crystal Cox avait uniquement participé aux éliminatoires du relais 4 x 400 m à Athènes, mais l'équipe américaine avait remporté l'or au final.

Durant la réunion de la CE, le point a été fait également sur le programme de lutte contre le dopage prévu à Vancouver, aux termes duquel les contrôles sur place ont débuté avec l'ouverture du village olympique le 4 février. Plus de 800 athlètes seront ainsi testés avant le début des épreuves.

Outre ce programme de tests préalables aux compétitions, des contrôles de dopage seront effectués sur les cinq premiers au classement de chaque épreuve ainsi que sur deux autres concurrents sélectionnés au hasard. La grande majorité des 2 500 athlètes ou presque présents à Vancouver seront donc contrôlés au moins une fois avant la fin des Jeux, à savoir le 28 février.
Dans un tout autre domaine, la CE a approuvé trois changements de nationalité pour Vancouver — le bobeur Petr Narovec passe de la nationalité monégasque à la nationalité slovaque, le skieur Adam McLeish de la nationalité canadienne à la nationalité britannique, et la patineuse Vanessa James de la nationalité britannique à la nationalité française. Ces trois athlètes ont satisfait aux exigences du CIO en la matière et obtenu l'aval des Fédérations Internationales et des Comités Nationaux Olympiques compétents.

back to top