skip to content
IOC/Jason Evans
Développement par le sport

Le CIO marque la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix en plaidant pour le rapprochement

Alors que l'Organisation des Nations Unies (ONU) célèbre aujourd'hui 6 avril la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix, le Comité International Olympique (CIO) rappelle de son côté comment le sport peut contribuer à jeter des ponts et à promouvoir la réconciliation pour un monde pacifique et meilleur.

L'Organisation des Nations Unies reconnaît le sport comme étant un langage universel qui peut être un puissant outil pour promouvoir la paix, la tolérance et l'entente en rassemblant les peuples par-delà les frontières et les cultures. La mission fondamentale du CIO est de mettre le sport au service du genre humain. Les Jeux Olympiques ont le pouvoir, comme aucun autre événement mondial, de rassembler l'humanité, dans toute sa diversité.

Contribuer à l'édification d'un monde pacifique et meilleur par le sport est un principe fondamental édicté dans la Charte olympique. Le CIO coopère largement avec des partenaires, dont les Comités Nationaux Olympiques (CNO) et de nombreuses agences des Nations Unies, ainsi que d'autres organisations internationales gouvernementales et non gouvernementales, pour mener des activités et diverses initiatives éducatives qui utilisent le sport comme outil de développement et de changement social, contribuant ainsi aux Objectifs de développement durable (ODD).

Lors des récents Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018, nous avons vu véritablement l'esprit olympique rejaillir sur la péninsule coréenne. Un puissant message de paix inspirée par le sport et les athlètes a été envoyé à la cérémonie d'ouverture où l'on a vu les délégations des deux Corées, séparées depuis des décennies par une frontière militaire, défiler côte à côte, ou encore lorsque leurs hockeyeuses jouaient ensemble dans le cadre d'une équipe unifiée.

Les valeurs intrinsèques de l'Olympisme et du sport, telles que l'esprit d'équipe, l'équité, la tolérance, la discipline et le respect de l'adversaire, de même que les règles du jeu, sont comprises dans le monde entier et peuvent rendre possible l'impossible.

“Le pouvoir du sport est son universalité, il jette toujours des ponts, il n'érige jamais de murs.  Le sport a joué un rôle fondamental en jetant un pont entre la Corée du Nord et la Corée du Sud”, a déclaré le président du CIO. “Les Jeux Olympiques ont montré au monde comment concourir pacifiquement. Ils nous ont montré comment, en dépit de nos différences, nous, êtres humains, pouvons vivre ensemble en paix, en harmonie et dans le respect.”

Les Jeux Olympiques ont montré au monde comment concourir pacifiquement. Ils nous ont montré comment, en dépit de nos différences, nous, êtres humains, pouvons vivre ensemble en paix, en harmonie et dans le respect. Thomas Bach Président du CIO

Le sport est un instrument important pour l'éducation, car il permet par exemple l'émancipation des jeunes filles et des femmes, et fait avancer l'égalité des sexes. En mars 2018, le CIO a publié 25 recommandations dans le cadre du  Projet d'analyse de la question de l'égalité des sexes visant à apporter des solutions concrètes pour atteindre l'égalité des sexes sur l'aire de compétition et en dehors, dans toutes les organisations sportives faisant partie du Mouvement olympique. Ainsi, aux Jeux Olympiques de la Jeunesse qui auront lieu cette année à Buenos Aires, tous les sports afficheront un équilibre parfait entre hommes et femmes.

Dans le cadre de son programme de développement social, le CIO soutient également les réfugiés et les personnes déplacées à travers plusieurs programmes spécifiques menés en coopération avec les CNO et les gouvernements, et il a créé la "Olympic Refuge Foundation". L'un des objectifs de cette fondation est de créer des installations sportives de base sûres et accessibles dans des lieux où se trouvent des réfugiés, des migrants ainsi que des personnes déplacées.

IDSDP IOC/Jason Evans

De concert avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), le CIO a lancé le 13 novembre 2017, à la suite de l'adoption par l'assemblée générale des Nations Unies de la résolution sur la Trêve olympique pour les Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018, la campagne baptisée "À ton tour de briller", ayant pour but d'installer dans les camps de réfugiés des dispositifs d'éclairage durable alimentés par l'énergie solaire. Cette initiative s'inscrit dans l'engagement de longue date du CIO en faveur des réfugiés dans le monde et a été lancée compte tenu du fait que de nombreux réfugiés n'ont pas accès à l'électricité dans les camps, or celle-ci est importante pour étudier, travailler et jouer.

La Journée internationale du sport au service du développement et de la paix, célébrée chaque année le 6 avril, est l'occasion de rappeler de quelle manière le sport peut non seulement contribuer à rapprocher les peuples et encourager une culture de paix, mais peut également promouvoir le développement social, favoriser la confiance et l'estime de soi, et établir un rapprochement entre des groupes en conflit.

Rejoignez le mouvement via #sport4betterworld et #IDSDP2018 !

 

Rendez-vous sur https://www.olympic.org/fr/idsdp pour en savoir plus sur la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix, et sur les actions du CIO sur le terrain.

back to top En