skip to content
IOC
Date
03 nov. 2017
Tags
Actualités Olympiques ,
Actualités du CIO

Le CIO lance un référentiel pour le mouvement olympique afin de protéger les athlètes contre le harcèlement et les abus dans le sport


Des mesures sont en place à PyeongChang 2018 pour permettre aux athlètes de pratiquer leur sport en toute sécurité

Le Comité International Olympique (CIO) a fait aujourd'hui un important pas en avant en faveur de la protection des athlètes contre le harcèlement et les abus en lançant un référentiel pour aider les Fédérations Internationales de sports (FI) et les Comités Nationaux Olympiques (CNO) à élaborer et mettre en œuvre des politiques et procédures à cet égard.

"En tant qu'olympien, je suis très sensible aux préoccupations des athlètes", a déclaré le président du CIO, Thomas Bach. "Nous saluons le courage des athlètes qui dénoncent les cas de harcèlement et d'abus, et nous les soutenons dans leur action. La sécurité et le bien-être des athlètes sont primordiaux pour le CIO et le Mouvement olympique. Il est de notre responsabilité à tous de protéger les athlètes et de défendre leurs droits. Grâce à un effort collectif, je suis heureux d'annoncer que nous pouvons lancer aujourd'hui ce référentiel qui aidera les organisations sportives dans ce domaine important qu'est le bien-être des athlètes en renforçant notre position à l'encontre de toutes formes de harcèlement et d'abus dans le sport."

Un guide étape par étape pour protéger les athlètes

Le référentiel a été présenté officiellement aujourd'hui lors de l'Assemblée générale de l'Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO) à Prague, République tchèque, par le membre du CIO et président du groupe de travail du CIO sur la prévention du harcèlement et des abus dans le sport, S.A.R. le Prince Feisal.

Celui-ci a expliqué : "Ce référentiel a pour but de fournir des conseils et des solutions aux organisations sportives sur la base d'expériences et de connaissances provenant du monde entier". "En suivant les étapes énoncées dans ce guide, nous espérons que toutes les organisations sportives mettront en œuvre des politiques et procédures qui soient efficaces et qui aient un véritable impact positif à long terme sur le bien-être des athlètes."

Télécharger le référentiel ici

S'appuyant sur les déclarations de consensus et autres directives existantes, ce guide étape par étape porte sur les politiques de protection organisationnelles et spécifiques à la compétition. Il est étayé par des recherches, des recommandations et des études de cas à travers tout le Mouvement olympique et propose une approche basée sur des solutions. 

Ce référentiel est la dernière initiative en date en matière de protection des athlètes contre le harcèlement et les abus dans le sport lancée par quatre commissions du CIO (athlètes, entourage des athlètes, médicale et scientifique, et femmes dans le sport) en collaboration avec les CNO, les FI, des partenaires externes tels qu'ONU Femmes et des experts en la matière.

La nécessité de développer les ressources concernant la protection des athlètes a été à nouveau soulignée lors du Forum international des athlètes en 2015. Afin de compléter le référentiel et de s'assurer que les athlètes, leur entourage et d'autres personnes comprennent les éléments clés de ce sujet sensible, un cours gratuit sur la protection des athlètes a été mis en ligne sur le portail d'apprentissage du CIO pour les athlètes

Mesures pendant la période des jeux

Durant les Jeux Olympiques d'hiver à PyeongChang en février prochain, une structure claire sera en place, comme ce fut le cas pour les Jeux Olympiques à Rio l'année dernière. Les participants pourront signaler tout cas de harcèlement ou d'abus par le biais de la responsable des programmes de protection du CIO. Chargée de la coordination de cette procédure, cette personne sera sur place au village olympique dès son ouverture et pendant toute la durée des Jeux. Tous les incidents rapportés seront traités de manière confidentielle et relayés aux agences locales chargées de faire appliquer la loi ainsi qu'aux autorités disciplinaires concernées. Des documents pédagogiques seront également disponibles dans tout le village olympique pour renforcer les droits des athlètes à pratiquer le sport en toute sécurité.

Consultez la section Safe Sport sur la plateforme "Olympic Athletes Hub" pour plus d'informations concernant toutes les initiatives du CIO en matière de prévention du harcèlement et des abus dans le sport.

Suite à cette présentation officielle du référentiel durant l'Assemblée générale de l'ACNO, un cours sera donné lors de l'atelier de l'ASOIF sur la santé des athlètes d'élite le 7 novembre 2017, auquel participeront des représentants des FI d'été et d'hiver.

###

Le Comité International Olympique  est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires déterminés à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l'équivalent de 3,25 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux partout dans le monde.

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l'équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Séquences filmées de qualité professionnelle
The IOC Newsroom: http://iocnewsroom.com/

Vidéos
YouTube : www.youtube.com/iocmedia

Photos
Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur Flickr.
Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org.

Réseaux sociaux
Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook and YouTube.

back to top En