skip to content
IOC
Date
03 août 2016
Tags
Actu CIO

Le CIO lance un outil de notification concernant les violations de la liberté de la presse aux Jeux

Le Comité International Olympique (CIO) a créé un outil de notification sur le Web qui permet aux journalistes et autres représentants des médias assurant la couverture des Jeux Olympiques de déposer une plainte auprès du CIO suite à une violation de la liberté de presse qu’ils pourraient avoir subie.

Après le service d’alerte intégrité et conformité visant à lutter contre la corruption et la manipulation des compétitions et la procédure de signalement des harcèlements et abus dans le sport pour les athlètes, le CIO lance un outil de notification concernant les violations de la liberté de presse aux Jeux. Ouvert aux journalistes et autres représentants des médias, ce mécanisme de recours est destiné tout particulièrement aux personnes qui ont subi une atteinte à leur liberté de presse dans le cadre de leurs fonctions durant l’organisation et le déroulement des Jeux Olympiques. Les journalistes et autres représentants des médias ont à présent la possibilité d’alerter directement le CIO, qui peut alors faire part de ses préoccupations aux autorités compétentes.

Comment accéder à l’outil de notification

Disponible en anglais et en français, l’outil de notification est accessible depuis le site web du CIO à  l’adresse www.olympic.org/mediacomplaint. La notification se fait au moyen d’une série de questions afin de faciliter la collecte d’informations importantes concernant le(la) plaignant(e), le cas présumé de violation et tous les éléments de preuve disponibles.

La création de cet outil de notification fait suite à l’approbation unanime de l’Agenda olympique 2020, la feuille de route stratégique du CIO pour l’avenir du Mouvement olympique, et à la consultation du Comité pour la protection des journalistes, afin de veiller à ce que les médias puissent assurer une couverture libre durant l’organisation et le déroulement des Jeux Olympiques.

Pour toutes les plaintes des médias non liées aux Jeux, le CIO recommande de s’adresser directement aux organisations internationales concernées. Le Comité pour la protection des journalistes, par exemple, peut être contacté à l’adresse suivante : report_violation@cpj.org.
Tags Actu CIO
back to top En