skip to content
Date
24 nov. 2000
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

LE CIO FELICITE ATHENES POUR LES PROGRÈS ACCOMPLIS


Lausanne, le 24 novembre 2000 - Encore des difficultés mais des progrès rendus possibles par d’importantes mesures -

La commission de coordination pour les Jeux de la XXVIIIe Olympiade a renouvelé aujourd’hui à Athènes sa confiance dans l’organisation des Jeux Olympiques de 2004. Au cours de ces trois derniers jours, la commission de coordination a passé en revue les plans dressés par le Comité d’organisation des Jeux Olympiques à Athènes (ATHOC) et est repartie rassurée par la somme de progrès qui ont été réalisés dans des domaines clés depuis que le CIO avait exprimé ses réserves au début de cette année.

“Les Jeux Olympiques de 2004 auront bien lieu à Athènes. Le plus grand défi qu’aura à relever l’ATHOC pour livrer des Jeux Olympiques de qualité sera celui de tenir le programme qu’il s’est lui-même imposé. Les difficultés demeurent dans un certain nombre de secteurs – tels la construction et la rénovation des sites et de l’infrastructure, la planification des transports et l’hébergement – mais ce sont là des difficultés auxquelles la plupart des villes hôtes ont dû faire face par le passé. Le CIO a pu constater que les conditions étaient maintenant réunies – engagement des plus hautes instances gouvernementales, mise en place d’une solide équipe directionnelle et affectation de personnel, coordination entre les ministères compétents et les départements de l’ATHOC, et une planification saine à la base – pour servir les objectifs ambitieux de l’ATHOC”, a déclaré le Dr Jacques Rogge, président de la commission de coordination.

La commission de coordination a relevé un certain nombre d’avancées dans des secteurs essentiels de la préparation des Jeux, avancées obtenues à la suite de décisions et mesures significatives prises à la fois par le gouvernement grec et le comité d’organisation. Parmi ces principales décisions, on citera celles portant sur la rénovation des installations de Faliron et d’Hellinikon et la fixation des échéances pour l’achèvement de certains sites sportifs. L’ATHOC a également réalisé des progrès au niveau de ses plans stratégiques dans les domaines de la sécurité et du transport, du marketing local et de l’hébergement. En ce qui concerne le marketing, l’ATHOC a récemment annoncé la conclusion d’un important accord de parrainage national avec la compagnie grecque des télécommunications OTE, pour un montant de 50 millions de dollars; cet accord vient compléter les accords conclus par le CIO avec les neuf sponsors TOP. Dans le secteur de l’hébergement, l’ATHOC a réservé 11 000 chambres auprès des hôteliers locaux. Enfin, dans le domaine de l’aménagement des sites, les travaux de terrassement ont débuté en vue de la construction du village olympique.

Tout en reconnaissant les progrès réalisés par l’ATHOC, la commission de coordination a noté les principales difficultés auxquelles le comité d’organisation devra faire face en 2001: la construction et la rénovation dans les temps des infrastructures et des sites, le lancement des opérations de soutien aux diffuseurs olympiques et l’achèvement des plans stratégiques et opérationnels dans tous les domaines de l’organisation des Jeux Olympiques. 2001 sera aussi l’année où l’ATHOC devra montrer les progrès réalisés dans les secteurs clés, et notamment améliorer la communication entre ses organes constituants et répondre aux besoins en termes de logements.

C’est la cinquième fois que la commission de coordination du CIO se réunit avec l’ATHOC dans le but commun d’organiser des Jeux Olympiques de grande qualité à Athènes. Comme pour les autres comités d’organisation des Jeux Olympiques (COJO), la commission a examiné les projets de l’ATHOC et lui a donné des conseils tirés de la longue expérience de ses membres en matière d’organisation des Jeux. Cette réunion de l’ensemble de la commission de coordination fait suite à plusieurs groupes de travail qui se sont tenus depuis mai et durant lesquels quelques membres de la commission avaient rencontré leurs homologues de l’ATHOC dans le but d’explorer les domaines clés.

Les réunions de cette semaine seront immédiatement suivies d’un séminaire de cinq jours sur le transfert des connaissances, organisé par le CIO, durant lequel plus de 30 représentants du comité d’organisation de Sydney examineront avec l’ATHOC les leçons à tirer des Jeux réussis de Sydney. Cela permettra à l’ATHOC de profiter de l’expérience acquise par Sydney dans les domaines clés de l’organisation des Jeux.

Dans les mois à venir, des groupes de travail de la commission de coordination continueront de se réunir périodiquement avec l’ATHOC et l’ensemble de la commission se réunira à nouveau officiellement à Athènes en mai 2001.

La commission de coordination du CIO est composée d’experts externes spécialisés dans les divers domaines de l’organisation des Jeux Olympiques; de dirigeants d’anciens comités d’organisation; de représentants des athlètes, des Comités Nationaux O
back to top