skip to content
IOC/Greg Martin
Actualités du CIO

Le CIO examine la demande d'inscription d'équipes coréennes unifiées aux qualifications pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020


Un an après le succès des Jeux Olympiques d'hiver de 2018 à PyeongChang, le Comité International Olympique (CIO) a organisé aujourd'hui une réunion de travail pour évoquer la poursuite de la coopération sportive entre la République de Corée et la République populaire démocratique de Corée.

Au cours de cette réunion tripartite, le CIO et les deux délégations coréennes, composées de représentants de leurs Comités Nationaux Olympiques (CNO) et de leurs gouvernements respectifs, ont discuté du format et des modalités de participation de plusieurs équipes coréennes unifiées, réunissant des athlètes des deux CNO, aux Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo.

Les parties sont convenues des principes guidant la participation de ces équipes coréennes unifiées par sport et par discipline. Il a été décidé que la participation de ces équipes aux Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo s'appuierait sur une qualification réussie dans ces sports et disciplines où les deux CNO souhaitent concourir comme équipe coréenne unifiée.

Le CIO a accepté de poursuivre l'examen, en particulier avec les Fédérations Internationales (FI) concernées, de la demande soumise par les CNO de la République de Corée et de la République populaire démocratique de Corée en vue de former des équipes coréennes unifiées pour les qualifications aux épreuves suivantes :

  1. Basketball féminin
  2. Hockey féminin
  3. Épreuve par équipes mixtes en judo
  4. Aviron masculin et féminin (4-, quatre en pointe), (4x, quatre en couple) et (8+, huit en pointe)

Ces discussions seront basées sur le principe convenu de part et d'autre que toute équipe coréenne unifiée devra se soumettre au système de qualification établi pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.  

Des discussions sont toujours en cours entre les CNO de la République de Corée et de la République populaire démocratique de Corée et leurs gouvernements sur l'ajout d'éventuelles équipes coréennes unifiées dans d'autres sports. Le CIO les a informés qu'il examinerait d'autres demandes si celles-ci sont déposées en temps voulu avant le début des épreuves de qualification olympique.  

Le CIO a insisté sur le fait que les athlètes des équipes coréennes unifiées seront soumis au même programme de contrôle antidopage que les autres athlètes avant les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo. Étant donné la récente décision prise par l'Agende Mondiale Antidopage (AMA) de déclarer le comité antidopage de la République populaire démocratique de Corée non conforme au Code mondial antidopage, et aux fins de la lutte continue contre le dopage, le CIO étudiera la possibilité d'apporter un soutien supplémentaire au CNO de la République populaire démocratique de Corée pour renforcer ses efforts à cet égard.

Le CIO a par ailleurs été informé par les deux CNO coréens et l'AMA qu'un accord avait déjà été conclu avec l'Agence chinoise antidopage afin de résoudre cette situation dans les meilleurs délais.

Toutes les parties se sont mises d'accord pour continuer à s'appuyer sur les résultats préliminaires de cette réunion de travail et d'examiner, en étroite consultation, toutes les questions en suspens.

Les résultats des discussions devront être approuvés par la commission exécutive du CIO, laquelle se réunira du 26 au 28 mars 2019 à Lausanne.

Les deux délégations ont par ailleurs exposé leur initiative historique de présenter une candidature commune à l'organisation des Jeux Olympiques de 2032. Bien que la procédure de candidature pour 2032 n'ait pas encore été lancée, le CIO s'est félicité de cette initiative et s'est dit prêt à aider les deux Corées à développer davantage ce projet. À cet égard, le CIO se tient prêt à mettre son expertise à leur disposition et accueillerait favorablement la visite d'un groupe de travail conjoint afin d'explorer les possibilités.

Le CIO a exprimé le vœu sincère que les pourparlers politiques actuels dans la péninsule coréenne aboutissent aux progrès nécessaires au succès de la candidature et de l'organisation. Les discussions vont se poursuivre, conformément à la procédure de candidature ouverte à tous les CNO pour l'accueil des Jeux Olympiques en 2032.

Ainsi que l'a déclaré Thomas Bach, président du CIO : "Les discussions qui ont eu lieu lors de la réunion de travail de ce jour constituent une nouvelle étape qui montre à quel point le sport peut à nouveau contribuer à la paix dans la péninsule coréenne et dans le monde." Et d'ajouter : "Nous disposons d'une bonne base sur laquelle nous appuyer et avancer encore en vue des Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo. Le sport continuera à jeter des ponts et à démontrer le pouvoir unificateur des Jeux Olympiques. Nous accueillons donc chaleureusement l'initiative historique des deux Corées de présenter une candidature coréenne conjointe à l'organisation des Jeux Olympiques de 2032."

Do Jong-hwan, ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme de la République de Corée, a pour sa part commenté : "La Corée du Sud espère vivement accueillir les Jeux Olympiques de 2032 avec la Corée du Nord et s'efforcera de présenter une candidature commune réussie. Suite à notre collaboration fructueuse pour les Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018, nous continuerons d'œuvrer de concert avec la Corée du Nord pour accueillir avec succès les Jeux à Séoul et Pyongyang."

Kim Il-guk, président du CNO et ministre de la Culture physique et du Sport de la République populaire démocratique de Corée, a quant à lui indiqué : "Les dirigeants des deux Corées sont convenus de leur intention d'accueillir les Jeux Olympiques en 2032. Je suis très ému et je me réjouis à l'idée d'une candidature commune avec la Corée du Sud. Nous sommes d'accord sur les concepts mis en avant par la Corée du Sud et demandons l'appui du président Thomas Bach et du CIO pour organiser conjointement la manifestation olympique à Séoul et Pyongyang."

Étaient présentes à la réunion de travail les délégations suivantes :  

  • Une délégation du CIO placée sous la conduite du président du CIO, Thomas Bach, lequel a présidé la réunion;
  • Une délégation du CNO de la République de Corée placée sous la conduite du président du CNO, Lee Kee-heung, et du ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, Do Jong-hwan; et
  • Une délégation du CNO de la République populaire démocratique de Corée placée sous la conduite du président du CNO et ministre de la Culture physique et du Sport, Kim Il-guk. 

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 3,4 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Séquences filmées de qualité professionnelle

http://iocnewsroom.com/

Vidéos

YouTube : www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur Flickr.

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org.

Réseaux sociaux

Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook and YouTube.

back to top En