skip to content
Date
09 nov. 2015
Tags
Actualités Olympiques , Intégrité
Actualités Olympiques

Le CIO et Sportradar s’associent pour l’intégrité des compétitions

Quelques jours avant le Forum des Fédérations Internationales (FI) prévu à Lausanne qui doit se concentrer sur la gouvernance dans le sport et la manipulation des compétitions, le Comité International Olympique (CIO) et Sportradar ont signé la semaine dernière un protocole d’accord en vertu duquel les deux organisations s’engagent à échanger des informations qu’elles détiennent à propos de paris sportifs et de l’intégrité de compétitions sportives.


Tous les compétitions sportives couvertes par le Système d'information sur les paris et l'intégrité (“IBIS”), notamment les épreuves des Jeux Olympiques et une série de compétitions régies par les Fédérations Internationales, sont visées par ce protocole d’accord qui vient s’ajouter aux efforts de coopération accrue promus dans le texte de la Convention du Conseil de l’Europe sur la manipulation de  compétitions sportives. Les deux organisations partageront des  informations sur toutes ces compétitions tout en explorant les possibilités de mener des activités conjointes et de faire des contributions mutuelles en vue d’améliorer leur savoir-faire respectif et de diffuser plus loin leur expertise. Dans le cadre de cette coopération, Sportradar dépêchera un intervenant au Forum des FI du 12 novembre prochain.

S’exprimant lors de la signature du protocole d’accord vendredi dernier, Pâquerette Girard-Zappelli, chief officer éthique et conformité au CIO, a souligné : “En 2013, nous avons lancé notre Système d’information sur les paris et l’intégrité (IBIS) pour recueillir les alertes et données sur la manipulation par le biais des paris dans le sport, et depuis lors, nous avons cherché à identifier les organisations susceptibles de nous renseigner sur les activités liées aux paris et au trucage de compétitions à l’échelle mondiale. Engager un  partenariat avec Sportradar dans le cadre d’IBIS représente un grand pas en avant pour la sauvegarde à la fois des Jeux Olympiques et des grandes compétitions organisées par les FI.”

Andreas Krannich, le directeur des services de sécurité de la société Sportradar a pour sa part ajouté : “L’Agenda olympique 2020 ouvre un nouveau chapitre de l’histoire du CIO. Il vient réaffirmer avec force l’engagement du CIO envers ses responsabilités et ses principes parmi lesquels l’intégrité figure au premier plan. Après 10 ans de travail d’information et de sensibilisation au problème de la manipulation des compétitions, c’est le moment idéal pour offrir notre expertise au CIO. Les Jeux Olympiques constituent le fleuron du sport mondial et incarnent le pouvoir du sport à influer positivement sur notre monde. Nous sommes honorés que notre système de détection des fraudes puisse contribuer à renforcer la confiance que place le public mondial dans les joutes stupéfiantes auxquelles il assistera aux Jeux de Rio et après”.

Sportradar est un prestataire de services liés au sport et aux paris comprenant la collecte de données en direct, les solutions de cotations et la détection des fraudes.

back to top En