skip to content
Date
01 juin 2004
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

Le CIO et ONUSIDA unissent leurs forces


Le Comité International Olympique (CIO) et le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA) ont signé aujourd'hui un protocole d'accord en vertu duquel les deux organisations décident d'associer leurs efforts pour sensibiliser la population, notamment la communauté sportive, au VIH/SIDA. La cérémonie de signature s'est tenue au siège du CIO à Lausanne en présence du président du CIO, Jacques Rogge, et du directeur exécutif d'ONUSIDA, le Dr Peter Piot.




Ce protocole d'accord vise avant tout à échanger régulièrement des informations et les leçons tirées pour renforcer le rôle des organisations sportives dans la lutte contre le SIDA aux niveaux local et national, et à organiser des activités de sensibilisation au VIH/SIDA en coopération avec des entraîneurs, athlètes et autres personnalités sportives.




Le CIO commencera par produire et distribuer une carte de sensibilisation au VIH/SIDA aux 11 000 athlètes qui prendront part aux Jeux de la XXVIIIe Olympiade à Athènes cet été.




“Le monde du sport n'est pas séparé du reste du monde”, a déclaré Jacques Rogge lors de la signature du protocole d'accord. “Le sport brise les barrières, favorise l'estime de soi et peut enseigner les habiletés fondamentales et encourager un comportement sain. Les athlètes peuvent être source d'inspiration et jouer un rôle de modèle pour les jeunes du monde entier. La signature de ce protocole d'accord permettra au CIO et à ONUSIDA de mettre en commun leurs efforts pour lutter contre le VIH/SIDA.”




Dans quelques semaines, les 17 et 18 juin, ONUSIDA, le CIO et la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge organiseront un atelier sur le sport et le VIH/SIDA à Johannesburg. L'événement rassemblera des experts et les Comités Nationaux Olympiques (CNO) de 12 pays de l'Afrique subsaharienne qui examineront comment le sport peut contribuer aux efforts nationaux et internationaux visant à enrayer la progression de l'épidémie, en particulier chez les jeunes.




“Un tiers des 40 millions de personnes qui vivent avec le VIH a moins de 25 ans, et bon nombre sont impliqués dans le sport, soit comme spectateurs ou comme athlètes”, a déclaré le Dr Peter Piot. “Il est primordial que les jeunes aient accès à l'information sur le VIH afin qu'ils soient épargnés par ce virus et puissent mener une vie saine et productive. La communauté sportive est un partenaire clé pour sensibiliser ces jeunes sportives et sportives, dans leur village ou dans leur ville, où qu'ils soient dans le monde.”
back to top