skip to content
Date
05 févr. 2009
Tags
Actu CIO , Développement par le sport

Le CIO et ONU-Habitat signent un protocole d'accord


Jacques Rogge, président du Comité International Olympique et Anna Tibaijuka, directeur exécutif d'ONU-Habitat, se sont rencontrés aujourd'hui à Lausanne pour signer un protocole d'accord entre leurs deux organisations.

Domaines d'action commune
Le CIO et ONU-Habitat créeront dorénavant des synergies en utilisant le sport pour mobiliser et préparer les jeunes à une participation active à la vie en milieu urbain afin de lutter contre la pauvreté. Des campagnes de sensibilisation et des activités sur le terrain seront menées en étroite collaboration avec les bureaux d'ONU‑Habitat et les 205 Comités Nationaux Olympiques. Au départ, des projets communs seront mis en œuvre dans les trois domaines suivants : 

- la responsabilisation des jeunes par le sport;
- la mise en place d'activités sportives au niveau local dans les villes secondaires; et
- la mobilisation par le sport des habitants des bidonvilles.  

Soutien du sport aux objectifs du Millénaire pour le développement
Encourager les jeunes à pratiquer des activités sportives sera un pas de plus vers la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement fixés par les Nations Unies. Ce nouveau partenariat s'appuie sur le travail considérable mené actuellement par d'autres agences onusiennes spécialisées qui se sont d'ores et déjà unies au CIO pour placer le sport au centre de leurs actions en faveur du développement. 
 
Ainsi que l'a déclaré le président du CIO, Jacques Rogge, à l'issue de la réunion, "le CIO travaille en étroite collaboration avec un certain nombre d'agences onusiennes. Grâce à cette coopération, le CIO et ONU-Habitat concentreront sur leurs efforts sur les millions de pauvres vivant en milieu urbain, en particulier les enfants des bidonvilles, pour qui le sport peut être une forme d'évasion et d'espoir”. 
 
Sensibiliser les jeunes des bidonvilles   
“N'oublions pas que plus de 50 % de la population de ces bidonvilles est composée de jeunes et qu'il n'y a pas de meilleur moyen de leur donner un but et de les motiver que de les inciter à s'investir dans le sport" a ajouté Mme Anna Tibaijuka.
 
Un comité de suivi sera créé afin de garantir la mise en œuvre effective de ce nouvel accord de coopération. Il se réunira chaque année pour définir, élaborer et mener à bien un programme d'intérêt commun.
back to top