skip to content
Date
24 févr. 2000
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

LE CIO ET LES VILLES DEMANDANT L’ORGANISATION DES JEUX OLYMPIQUES DE 2008 DISCUTENT DE LA NOUVELLE PROCEDURE D’ACCEPTATION DES CANDIDATURES


Lausanne, le 24 février 2000 - Le Comité International Olympique (CIO) a rencontré aujourd’hui à Lausanne les dix villes souhaitant organiser les Jeux Olympiques de 2008 afin de leur présenter la nouvelle procédure de candidature. Cette nouvelle procédure fait partie des réformes adoptées par la 110e Session en décembre dernier.

Parmi les nouveautés, on citera l’introduction d’une phase d’acceptation des candidatures, le pouvoir accru de la commission exécutive du CIO qui sélectionnera les candidates devant aller devant la Session en vue de l’élection finale, la plus grande responsabilité du Comité National Olympique (CNO) correspondant tout au long de la période de candidature, et l’élimination des cadeaux ainsi que des visites des membres aux villes candidates.

La phase d’acceptation des candidatures démarrant aujourd’hui, le CIO a distribué aux représentants de chaque ville et de son CNO un document de 42 pages comprenant le Code d’éthique du CIO, la procédure guidant la phase d’acceptation des candidatures et le questionnaire auquel chaque ville requérante devra répondre d’ici au 20 juin 2000. C’est grâce à ce questionnaire que le CIO évaluera la capacité de chaque ville à organiser les Jeux Olympiques, la plus grande manifestation sportive du monde. Le questionnaire comporte 22 questions classées en six thèmes:

- motivation et concept, par exemple : quelle est votre motivation profonde pour accueillir les Jeux Olympiques et quels sont vos principaux objectifs ?
- soutien politique et public, par exemple : existe-t-il dans votre pays des lois en relation avec le sport et contre le dopage dans le sport ?
- infrastructure générale, par exemple : quels sont les types d’installations existantes, prévues ou nécessaires pour l’organisation des Jeux ?
- infrastructure sportive, par exemple : quel impact sur l’environnement aura, selon vous, l’organisation des Jeux Olympiques dans votre ville ?
- logistique et expérience, par exemple : quelle est la capacité d’hébergement existante et prévue dans votre ville ?
- financement, par exemple : comment la ville financera-t-elle ses activités liées à sa candidature ?

L’administration du CIO rassemblera les questionnaires une fois remplis, les analysera et fera un rapport à la commission exécutive du CIO qui se réunira les 28 et 29 août pour prendre une décision finale quant aux villes qui seront acceptées comme villes candidates. L’annonce des villes candidates retenues sera faite le 31 août.

Outre l’interdiction des visites et des cadeaux, les villes ne feront aucune présentation au CIO et ne seront pas non plus autorisées à faire de la promotion internationale. Toute infraction à l’une ou l’autre des règles énoncées pourra être communiquée à la commission d’éthique soit par une des villes soit par le CIO. Comme sanction, la commission exécutive du CIO pourra décider de l’élimination de la ville requérante fautive.

“La nouvelle procédure est la preuve concrète que nos réformes sont en place et fonctionnent. Les règles et conditions sont claires et transparentes, à la faveur aussi bien des villes que du CIO”, a déclaré Francois Carrard, directeur général du CIO.

“Une candidature à l’organisation des Jeux Olympiques exige un important engagement de la part de chaque ville et de son Comité National Olympique”, a déclaré Gilbert Felli, directeur sportif du CIO. “Aujourd’hui nous avons fait deux choses pour les aider. Nous avons indiqué un certain nombre de domaines sur lesquels les villes devront concentrer leurs efforts dès le début du processus, et nous avons donné au CIO un mécanisme d’évaluation de la capacité de chaque ville à organiser les Jeux Olympiques”.

Les dix villes souhaitant organiser les Jeux de la XXIXe Olympiade en 2008 sont : Bangkok, Beijing, Istanbul, Kuala Lumpur, La Havane, Le Caire, Osaka, Paris, Séville et Toronto.


back to top