skip to content
Date
04 août 2001
Tags
Actu CIO

LE CIO ET LE GOUVERNEMENT CANADIEN RÉAFFIRMENT LEUR ENGAGEMENT DANS LA LUTTE CONTRE LE DOPAGE


Edmonton, le 4 août 2001 - … et appellent à une coopération accrue entre les gouvernements et les organismes sportifs - Le Président du Comité International Olympique (CIO) et le secrétaire d’Etat canadien en charge du sport amateur, Denis Coderre, ont réaffirmé, lors d’une réunion fructueuse tenue aujourd’hui à Edmonton, leur engagement à lutter contre le dopage dans le sport et à encourager les gouvernements et les Fédérations Internationales de sports (FI) à accroître leur coopération dans d’autres domaines. Les deux hommes se sont rencontrés afin de discuter de l’avenir du sport amateur canadien et de questions intéressant les athlètes amateurs du monde entier.

Durant cet entretien, Denis Coderre a exprimé sa reconnaissance au CIO pour les efforts consentis dans le cadre de la lutte contre le dopage. Le Président du CIO a, quant à lui, réitéré son soutien à l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) pour le rôle important que cette dernière joue dans la promotion d’un sport sans dopage. Toujours dans le domaine de la lutte contre le dopage dans le sport, le secrétaire d’Etat canadien et le Président du CIO ont discuté de l’importance de la communication et de l’harmonisation, au niveau international, de la législation et des règlements sportifs, y compris des sanctions en cas d’infractions en matière de dopage.

«Je pense qu’il est important que des organisations internationales comme le CIO collaborent davantage avec les gouvernements pour le bien du sport», a déclaré le secrétaire d’Etat Denis Coderre. «Dans le même temps, nous devons respecter l’autonomie et l’autorité des Fédérations Internationales de sports».

«La lutte contre le dopage est la priorité numéro un du Mouvement olympique. Le CIO continuera d’apporter un soutien inconditionnel aux activités de l’AMA tout en respectant pleinement son indépendance», a pour sa part indiqué le Président du CIO, avant d’ajouter: «Le choix du siège de l’AMA est une décision importante qui attend l’Agence avant la fin de ce mois. Ce choix devra se porter sur le lieu qui permettra à l’AMA de faire progresser au mieux le travail difficile que représente la promotion d’un sport sans dopage. Quelle que soit cette décision, le CIO respectera le choix du conseil de l’AMA. Je tiens également à réitérer ma satisfaction face à la décision de Dick Pound de poursuivre son mandat de président de l’AMA jusqu’à la fin des Jeux Olympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City, date à laquelle la désignation du président de l’Agence deviendra la prérogative des autorités publiques.»



Tags Actu CIO
back to top