skip to content

Le CIO et le FC Barcelone poursuivent leur association en Afrique

Le président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, a reçu en début de semaine au siège du CIO à Lausanne le président du FC Barcelone, Josep Maria Bartomeu i Floreta. Les deux hommes ont discuté de la portée colossale du programme "Olympafrica FutbolNet Cup" et des progrès considérables accomplis par ce dernier.


Mené conjointement par le CIO, la Fondation du FC Barcelone (FFCB) et la Fondation Olympafrica, ce programme se sert du football comme d'un outil pédagogique pour la promotion, auprès des jeunes Africains, des valeurs du sport que sont l'esprit d'équipe, le fair-play et le respect d'autrui. En 2014 – première année de mise en œuvre du projet après la phase pilote de 2013 – ce sont plus de 95 000 jeunes de 34 pays d'Afrique qui ont pris part au programme "Olympafrica FutbolNet Cup". Ce dernier doit se poursuivre en 2016 avec un accent mis sur le renforcement de la phase régionale. À partir de l'année prochaine, les 38 centres Olympafrica auront la possibilité de participer à un tournoi local et régional.

"Notre objectif au CIO est de diffuser les valeurs du sport dans tous les secteurs de la société, partout dans le monde, et de promouvoir l'Olympisme 365 jours par an", a déclaré le président du CIO, Thomas Bach. "À travers ce partenariat avec la Fondation du FC Barcelone, nous permettons à près de 100 000 jeunes Africains de pratiquer un sport et d'être plus autonomes grâce au volet éducatif qui met en avant les valeurs olympiques que sont l'amitié, l'excellence et le respect. Je remercie le FC Barcelone pour sa collaboration et son engagement à mettre le sport au service de l'humanité.

Outre un accès à des activités sportives et éducatives, le programme prévoit également de faire don de 12 000 t-shirts, 12 000 dossards et 3 000 ballons de football aux 38 centres Olympafrica.

Le CIO et le FC Barcelone ont signé un premier protocole d'accord le 17 avril 2013, lequel visait à soutenir l'action menée par les deux organisations dans le domaine du développement par le sport et de la promotion des valeurs olympiques. En décembre 2013, un nouvel accord était conclu, en vertu duquel les deux organisations de sport s'engageaient à renforcer le programme de football existant proposé par la Fondation Olympafrica dans ses centres sportifs communautaires répartis sur tout le territoire africain, en y ajoutant notamment un volet éducatif grâce à la mise en œuvre de la méthode FutbolNet de la FFCB. Pour rappel, cette méthode a pour but de transmettre aux jeunes participants les valeurs positives du sport à travers le plaisir du jeu et la pratique du football.

Olympafrica, organisation créée sous l’impulsion du CIO, vise à promouvoir le développement social par le sport et la création de petits centres sportifs et socio-éducatifs dans les pays africains, en collaboration avec les Comités Nationaux Olympiques et les communautés locales, afin d'encourager et de contribuer à l'épanouissement de jeunes gens talentueux par le biais de programmes de formation locaux. L'idée d'une telle initiative est née en 1988, avec pour objectif de permettre aux pays en développement de tirer pleinement parti de l'impact positif de l’Olympisme. Le programme Olympafrica propose aujourd'hui un large éventail d'activités sportives, sociales et éducatives pour les jeunes et les communautés dans ses 38 centres répartis dans 34 pays d'Afrique.

En savoir plus sur le développement par le sport au CIO

En savoir plus sur la Fondation du FC Barcelone

back to top En