skip to content
IOC/Greg Martin
Actualités du CIO

Le CIO et l'OCDE unissent leurs forces avec la signature d'un nouvel accord


Le Comité International Olympique (CIO) et l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ont conclu un protocole d'accord visant à renforcer leur collaboration en vue de promouvoir l'éthique, l'intégrité et la bonne gouvernance, ainsi que la paix et le développement durable dans le sport. L'accord a été signé à Lausanne par Thomas Bach, président du CIO, et Angel Gurría, secrétaire général de l'OCDE.

La collaboration entre le CIO et l'OCDE portera sur :

  • la lutte contre la corruption et la promotion de l'intégrité dans le sport, y compris via le Partenariat international contre la corruption dans le sport (IPACS) ;

  • la promotion d'une gouvernance responsable pour les organisations et événements sportifs ;

  • la promotion des grands événements sportifs qui visent à favoriser la croissance et le développement durables ; et

  • l'élaboration d'outils permettant d'évaluer la contribution des événements mondiaux au développement local et au bien-être des citoyens, sur la base d'analyses rigoureuses et fondées sur des données probantes.

Ainsi que l'a déclaré Thomas Bach, président du CIO : "Si la vision du CIO consiste à bâtir un monde meilleur par le sport, l'OCDE œuvre pour sa part afin de mettre sur pied de meilleures politiques pour améliorer la vie des citoyens. Aussi existe-t-il de nombreuses synergies entre nos deux organisations : c'est un partenariat qui va de soi." Et d'ajouter : "Le CIO se réjouit à l'idée de tirer le meilleur parti de la remarquable expertise de l'OCDE pour lutter contre la corruption et relever les défis auxquels il doit faire face sur les plans social, économique et environnemental. Nous diffuserons également les solutions de l'OCDE fondées sur des données probantes au sein du Mouvement olympique."

Angel Gurría, secrétaire général de l'OCDE, a pour sa part commenté : "Je suis ravi de la signature de ce protocole d'accord avec le CIO. Il s'agit d'une autre étape importante de notre coopération après la création par nos deux organisations de l'IPACS. Ce protocole d'accord traduit parfaitement nos objectifs communs, à savoir lutter contre la corruption, promouvoir l'intégrité dans le sport, adopter un comportement responsable dans la conduite des opérations et favoriser une croissance durable pour tous, laquelle contribue à améliorer l'intégrité et la crédibilité des organisations sportives."

Cette coopération avec l'OCDE est un autre exemple de la nouvelle approche adoptée par le CIO en faveur de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption. Avec l'Agenda olympique 2020, le CIO a tourné une page. Toutefois, l'organisation olympique doit toujours traiter des questions et des cas survenus avant ces réformes et s'emploie à le faire avec une grande détermination. Le partenariat avec l'OCDE l'appuiera dans ses efforts.

L'OCDE aidera par exemple le CIO à protéger l'intégrité du sport en fournissant des conseils aux organisateurs des Jeux Olympiques de Paris 2024 sur la manière d'atténuer les risques de corruption liés aux marchés publics. Ces directives seront également utiles pour les organisateurs de futures éditions des Jeux ou de grands événements sportifs. La collaboration du CIO et de l'OCDE dans ce domaine viendra compléter les travaux effectués dans le cadre du Partenariat international contre la corruption dans le sport (IPACS), dont les deux organisations sont signataires.

Le CIO et l'OCDE travailleront par ailleurs de concert afin d'optimiser l'impact de leurs activités visant à contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) fixés par les Nations Unies. Le CIO entend déjà veiller à ce que la durabilité soit intégrée dans tous les aspects de la planification et de l'organisation des Jeux Olympiques et à ce que les villes hôtes puissent utiliser les Jeux comme un catalyseur pour leur développement durable.

Dans le cadre de cet accord, le CIO assurera en outre la promotion de la recommandation du Conseil de l’OCDE sur les événements mondiaux et le développement local à travers le Mouvement olympique. Cette recommandation donne des orientations sur la manière dont les événements peuvent être conçus et organisés de manière à générer des bénéfices à long terme, en particulier en ayant un impact positif sur les communautés et en contribuant à la croissance et au développement économiques. Dans ce contexte, le CIO et l'OCDE collaboreront avec les organisateurs des Jeux Olympiques de Paris 2024 à la mise au point d'outils permettant d'évaluer la contribution de leur édition des Jeux au développement local et au bien-être des citoyens, sur la base d'analyses rigoureuses et fondées sur des données probantes. 

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 3,4 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Séquences filmées de qualité professionnelle

http://iocnewsroom.com/

Vidéos

YouTube : www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur Flickr.

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org.

Réseaux sociaux

Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook and YouTube.

back to top En