skip to content
Date
02 avr. 2009
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

Le CIO et l’AMA soutiennent l’initiative de l’AGFIS en matière de lutte antidopage


L’Association Générale des Fédérations Internationales de Sports (AGFIS) a annoncé qu’elle offrirait prochainement aux Fédérations Internationales (FI) un certain nombre de services de soutien en matière de lutte antidopage. Elle bénéficie à cet égard de l’appui total et de l’entière collaboration du Comité International Olympique (CIO) et de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA).

Comme annoncé lors de son Assemblée générale le 27 mars à Denver, États-Unis, l’AGFIS fournira des conseils et des services en ce qui concerne la lutte contre le dopage aux FI qui pourraient en avoir besoin, afin de s’assurer qu’elles mettent en place et appliquent des règles et programmes antidopage conformément au Code mondial antidopage. Ce soutien sera apporté depuis Lausanne, Suisse. Le CIO et l’AMA contribueront à son financement. L’AGFIS engagera un responsable antidopage qui devrait offrir ses conseils et services d’expert dans les mois à venir.

"Le CIO est heureux de participer à cet effort conjoint visant à aider les Fédérations Internationales de sports à lutter contre le dopage", a déclaré le président du CIO, Jacques Rogge. "Nous devons travailler ensemble pour débarrasser le sport des tricheurs. Le CIO est plus déterminé que jamais dans cet effort et salue cette nouvelle initiative".

"Grâce aux synergies, nous pensons que le monde du sport sera plus fort en s’unissant pour relever les défis mondiaux", a ajouté le président de l’AGFIS, Hein Verbruggen. "Le dopage est un problème majeur pour les FI aujourd’hui et mener ensemble la lutte contre ce fléau nous permettra de réduire les coûts et la charge administrative que les FI doivent assumer. "Mieux servir et soutenir nos membres : tel est l’un des engagements de l’AGFIS."

"En tant qu'organisation chargée de superviser la lutte contre le dopage dans le sport et gardienne du Code mondial antidopage, l’AMA est ravie de contribuer à la mise en place d’un tel soutien pour les FI", a déclaré le directeur général de l’AMA, David Howman. "Ces quatre dernières années, l’AMA a mené avec succès une initiative collective similaire avec la création d’organisations régionales antidopage dans des régions du monde disposant de ressources limitées. Ce modèle a permis de mettre en œuvre des programmes antidopage dans de nombreuses régions en réalisant des économies d’échelle importantes. Nous nous réjouissons de travailler sur ce projet avec l’AGFIS."

Le poste de responsable antidopage à l'AGFIS est à pourvoir. Veuillez cliquer ici pour prendre connaissance du cahier des charges.

###

Pour plus d’informations, veuillez prendre contact avec le département de la communication du CIO, tél. : +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org, ou consulter notre site web www.olympic.org.
back to top