skip to content
Actualités Olympiques

Le CIO et INTERPOL soutiennent les efforts nationaux pour lutter contre la manipulation des compétitions en Norvège

Soutien apporté aux athlètes intègres à l'occasion de la mise en œuvre des réformes adoptées dans le cadre de l'Agenda olympique 2020

Dans le cadre du renforcement de la coopération entre le Comité International Olympique (CIO) et INTERPOL afin de protéger l'intégrité du sport grâce à des programmes d'éducation et de sensibilisation, ainsi que le prévoit l'Agenda olympique 2020, la première réunion pour le développement des partenariats s'est tenue aujourd'hui à Oslo, Norvège.

La Norvège a été le premier pays à ratifier la Convention du Conseil de l'Europe sur la manipulation des compétitions sportives. La réunion d'aujourd'hui a permis au CIO et à INTERPOL de tester, à travers divers scénarios, la capacité du pays à faire face à la manipulation des compétitions à l'intérieur de ses frontières. Les participants, parmi lesquels figuraient de hauts représentants du gouvernement, des agences chargées de la répression, des autorités nationales de régulation des paris dans le sport et des sports, ont répondu à des allégations de manipulation des compétitions et adopté une approche globale et homogène pour les combattre. Le CIO et INTERPOL préparent actuellement la tenue d'autres réunions de ce type dans d'autres pays, adaptées aux spécificités de chacun.  

"Cette réunion est un autre résultat tangible de l'Agenda olympique 2020, qui a pour but de protéger les athlètes intègres du dopage, des arrangements de matchs, de la manipulation des compétitions et de la corruption y afférente", a déclaré le président du CIO, Thomas Bach. "Ensemble, le CIO et INTERPOL mettent sur pied de solides programmes d'éducation et de sensibilisation qui ont d'ores et déjà des effets positifs dans le cadre de la lutte engagée pour protéger l'intégrité du sport. Les compétences et le savoir-faire pédagogique d'INTERPOL jouent un rôle déterminant à cet égard."  

Le secrétaire général d'INTERPOL, Jürgen Stock, a confié : "L'action que nous menons conjointement avec le Comité International Olympique afin de protéger l'intégrité du sport à travers ces réunions pour le développement des partenariats, la formation et l'amélioration des compétences permet de renforcer la confiance que le public et tous ceux qui ont à cœur de préserver le sport ont dans le fair-play." 

Reconnaissant l'engagement des autorités norvégiennes en faveur de l'intégrité du sport, M. Stock a ajouté : "Pour que le sport reste propre, il faut arrêter une stratégie de prévention coordonnée, associant tous les acteurs aux niveaux national, régional et international." 

La réunion a rassemblé des représentants du ministère norvégien de la Culture, du Comité National Olympique (CNO) norvégien, de l'Association norvégienne de football, de la Loterie nationale norvégienne, de l'Autorité norvégienne régissant les jeux, du Service national de la répression de la criminalité économique et écologique en Norvège (ØKOKRIM), du Service national d'enquêtes criminelles (NCIS) en Norvège (section crime organisé), du Bureau central national (BCN) d'INTERPOL à Oslo, de la Direction nationale de la police norvégienne, du CIO et d'INTERPOL.

Ainsi que l'a indiqué la ministre norvégienne de la Culture et des Sports, Thorhild Widvey : "Lutter efficacement contre la manipulation des compétitions sportives exige les efforts conjugués du sport, des opérateurs de paris, des agences chargées de la régulation des paris et des autorités publiques, y compris des forces de l'ordre. En renforçant la coordination nationale et la coopération internationale dans ce domaine, nous serons mieux à même de faire face aux menaces qui planent sur le sport." 

Dans le cadre de l'Agenda olympique 2020, la feuille de route stratégique pour l'avenir du Mouvement olympique, un fonds de 20 millions d'USD a été créé afin de protéger les athlètes intègres. La somme de 10 millions d'USD a été affectée à la prévention des arrangements de matchs, à la manipulation des compétitions et à la corruption y afférente. L'autre moitié, soit 10 millions d'USD, est utilisée pour soutenir des projets qui proposent une nouvelle approche scientifique pour lutter contre le dopage.

Pâquerette Girard Zappelli, Chief Officer Éthique et Conformité au CIO, a déclaré : "Le CIO reconnaît qu'il relève de sa responsabilité de soutenir le Mouvement olympique, en particulier les Comités Nationaux Olympiques, en combattant et en dénonçant les atteintes à l'intégrité du sport. Afin de protéger le sport, préserver les athlètes intègres et promouvoir les compétitions propres, nous devons pouvoir compter sur des partenaires qui nous aident à consolider les mesures de protection adoptées. Nous ne pouvons lutter seuls contre ce fléau." 

Et de poursuivre : "Notre collaboration avec INTERPOL nous permet de proposer des solutions adaptées à chaque pays. Ensemble, nous abordons les différents risques complexes et multi-juridictionnels en termes d'intégrité auxquels le sport est confronté de nos jours. Grâce à cette réunion pour le développement des partenariats et à d'autres cours et formations, nous renforçons la bonne gouvernance et les moyens d'enquêtes à notre disposition afin de traduire en justice les personnes qui essaient d'annihiler l'esprit du sport."  

Le CIO a signé un protocole d'accord avec INTERPOL en janvier 2014. Depuis, les deux organisations ont élargi le champ de leurs activités communes et ont élaboré une stratégie visant à entreprendre des actions concrètes sur la période 2015-2017. Le CIO et INTERPOL continueront de tenir des réunions pour le développement des partenariats adaptées aux contextes propres aux gouvernements, aux agences chargées de la répression et aux opérateurs de paris partout dans le monde. Les deux organisations travaillent de concert afin de proposer aux Comités Nationaux Olympiques (CNO) et aux Fédérations Internationales (FI) des ateliers et un séminaire annuel portant sur les risques d'arrangements de matchs, de manipulation des compétitions ainsi que sur la corruption y afférente. Qui plus est, une plateforme d'apprentissage en ligne destinée à tous les participants aux Jeux Olympiques, à savoir les athlètes, leur entourage ainsi que les officiels des CNO et des FI, est actuellement en cours de développement.  

### 

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 3,25 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde. 

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Vidéos
YouTube:
www.youtube.com/iocmedia

Photos
Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement, consultez ces photos sur
Flickr

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org

Réseaux sociaux
Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur
Twitter, Facebook et YouTube.

back to top En