skip to content
Date
29 nov. 2002
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

Le CIO donne le ton pour l'avenir du Mouvement olympique




La 114e Session du Comité International Olympique (CIO) s'est terminée aujourd'hui, après deux journées de réunions productives. Les 117 membres présents à Mexico ont examiné quatre questions clés, dont dépend l'avenir du Mouvement olympique :
- la révision du programme olympique;
- l'étude du coût et de la complexité des Jeux Olympiques;
- l'examen des réformes CIO 2000;
- les audits opérationnels et financiers de l'administration du CIO.



La Session a exprimé son appréciation concernant le travail de la commission du programme olympique, dirigée par M. Franco Carraro et qui, pour la première fois depuis 1936, a totalement revu le programme des sports. Elle a confirmé le principe d'examen périodique du programme et a décidé de reporter la décision relative à l'exclusion de trois sports, à savoir le softball, le baseball et le pentathlon moderne, après les Jeux de la XXVIIIe Olympiade à Athènes en 2004, afin de permettre aux Fédérations Internationales concernées d‘effectuer les changements qui s'imposent. La décision de limiter le nombre des sports à 28, celui des épreuves à 300 et celui des athlètes à 10 500 a été adoptée à l'unanimité.



Les membres du CIO ont également décidé d'étudier de manière plus approfondie les moyens de contrôler le coût, la complexité et la taille des Jeux Olympiques tout en réitérant que la qualité des Jeux devrait être préservée essentiellement pour les athlètes. Plusieurs mesures concrètes vont à présent être examinées, avec les différentes composantes concernées, par la commission d'étude des Jeux Olympiques, dirigée par M. Richard W. Pound qui présentera son rapport final lors de la prochaine Session du CIO à Prague en juillet 2003.



Les réformes adoptées par la 110e Session du CIO en décembre 1999 ont été maintenues. La décision de ne pas visiter les villes candidates à l'organisation des Jeux Olympiques a été largement soutenue, par 108 voix contre six.



La Session a par ailleurs reçu des explications concernant le nouvel organigramme du CIO, approuvé en début de semaine par la commission exécutive, ainsi que des informations concernant la réserve financière que le CIO veut constituer à titre préventif (USD 192 millions) afin de pouvoir surmonter financièrement une éventuelle annulation totale ou partielle d'une édition des Jeux.

Au sujet de la Session, le président du CIO, le Dr Jacques Rogge, a déclaré : " Je suis très satisfait de la qualité des débats que nous avons eus ces deux derniers jours. L'année dernière, lorsque j'ai demandé à la commission exécutive du CIO une Session extraordinaire, je voulais que celle-ci soit différente de celles que nous avons habituellement et qui sont caractérisées par de nombreuses formalités et questions administratives. Je voulais que cette Session porte sur les quatre questions essentielles à l'avenir du CIO. Par des débats ouverts et transparents, la 114e Session du CIO a donné le ton en ce qui concerne l'avenir du Mouvement olympique. Les membres du CIO ont pu exprimer leur opinion et ont pris d'importantes décisions pour le futur. La décision de réexaminer régulièrement le programme des sports est un changement de politique fondamental. Je pense que nous avons également bien fait de décider de reporter l'éventuelle exclusion du softball, du baseball et du pentathlon moderne après les Jeux de 2004 à Athènes, car cela permettra aux Fédérations de démontrer qu'elles ont examiné les problèmes soulevés dans le rapport de la commission du programme olympique. En approuvant le rapport de la commission d'étude des Jeux Olympiques, la Session du CIO a, pour la première fois, décidé de rendre les Jeux plus petits et moins coûteux. Je suis ravi que la Session ait approuvé l'esprit des réformes de 1999 et satisfait de l'audit, car celui-ci permettra d'améliorer considérablement l'efficacité de l'administration du CIO afin de mieux servir nos composantes ", a-t-il ajouté.
back to top