skip to content
Olga Ponomar-Becker
Date
21 août 2018
Tags
JOJ, Buenos Aires 2018, Actualités Olympiques
JOJ

Le CIO dévoile la liste des derniers projets YCM+ en date

Initiative novatrice permettant à de jeunes entrepreneurs sociaux des quatre coins du monde de proposer des projets qui changent la vie de leurs communautés locales, le programme Young Change-Maker+ (YCM+) du CIO en est à présent à sa troisième édition. Il est plus grand et plus ambitieux que jamais.

Lancé en 2016, le programme YCM+ aura connu en 2018 son année la plus importante après l’annonce par le CIO du financement de 42 nouveaux projets communautaires dans le monde entier. Le CIO met à disposition jusqu’à 5 000 francs suisses pour mener à bien chaque projet individuel dans des pays tels que le Pakistan, la Croatie, le Sénégal et la Colombie.

La dernière série de projets en date représente plus du double des 17 programmes YCM+ menés à bien en 2017. Les candidatures pour ce cycle d’initiatives YCM+ étaient ouvertes dès la fin des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018. Les nouveaux projets porteront sur des thèmes tels que l’égalité des sexes, l’éducation et l’intégration sociale, ainsi que sur la promotion d’une plus grande participation des jeunes à un large éventail de sports.

L’objectif de toutes les initiatives YCM+ est de laisser un impact positif et durable sur la vie, la santé physique et le bien-être mental des jeunes du monde entier.

Olga Ponomar-Becker

Parmi les projets de cette année, citons l’initiative pédagogique en matière de lutte contre le dopage lancée par Olga Ponomar-Becker en Russie avec deux autres participants au programme YCM, Ty Walker, qui propose d’introduire un entraînement sportif gratuit spécialement pour les femmes aux États-Unis afin de les aider à éviter les blessures, et Rania Rahardja dont le projet est de promouvoir l’escrime en fauteuil roulant dans son Singapour natal.

“Avec l’aval et le soutien du CIO, je pense que la communauté des personnes sportives et handicapées de Singapour bénéficiera grandement de mon projet YCM+”, a déclaré Rania Rahardja, qui avait atteint les huitièmes de finale de la compétition féminine d’épée aux premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) à Singapour 2010. “Cela signifie beaucoup pour moi de pouvoir partager mon amour de l’escrime.”

Vingt-trois des candidats retenus pour le programme YCM+ 2018 (dont Rania et Ty) assisteront aux JOJ de Buenos Aires 2018 en octobre dans leur rôle de Young Change-Makers (YCM).

Nommés par leurs Comités Nationaux Olympiques respectifs, les YCM seront sur place en Argentine pour soutenir les jeunes athlètes, les encourager à dialoguer avec des concurrents de différent sports et pays, et s’assurer qu’ils tirent le meilleur parti de leur expérience aux JOJ en Amérique du Sud.

Waleed Abu Nada

Parmi ceux qui ont participé à la fois au programme YCM et YCM+ en 2018, citons Waleed Abu Nada, qui organise un voyage éducatif sur les routes de Jordanie.

“Faire partie du groupe YCM+ est un grand honneur et une étape importante de mon voyage olympique”, a-t-il déclaré. “Cette subvention m’aidera à utiliser encore davantage le sport pour favoriser le changement dans mon pays. Je me réjouis de partager les valeurs olympiques avec les communautés que je rencontrerai en Jordanie afin d’encourager une plus grande intégration de la jeunesse locale par le sport.”

Pour la deuxième année consécutive, le CIO est ravi de pouvoir compter sur le soutien du sponsor TOP Panasonic qui a rendu possible l’élargissement du programme YCM+ grâce à sa générosité.

back to top En